Conseil fédéral - Simonetta Sommaruga visite la Californie… depuis la Suisse
Publié

Conseil fédéralSimonetta Sommaruga visite la Californie… depuis la Suisse

La conseillère fédérale a mené durant quatre jours une visite de travail avec les autorités californiennes, par écrans interposés.

par
Comm/JBA
La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a visité du 21 au 24 juin la Californie grâce à des moyens de communication modernes.

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a visité du 21 au 24 juin la Californie grâce à des moyens de communication modernes.

DETEC (capture d’écran)

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a visité du 21 au 24 juin la Californie grâce à des moyens de communication modernes. Le voyage était placé sous le signe du climat, de l’énergie et des transports et comprenait également les éléments habituels d’un voyage traditionnel, écrit vendredi le Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC). Simonetta Sommaruga a notamment eu un aperçu de la fabrication de trains et s’est informée sur les conséquences des changements climatiques dans l’État de Californie.

L’élue socialiste est la première membre du Conseil fédéral à avoir effectué un tel voyage virtuel. Elle tire un bilan positif: ce projet pilote a été une réussite, selon elle. Cette forme de voyage respectueux du climat pourra à l’avenir être une option pour certaines destinations, précise le DETEC.

«En train pour moins d’embouteillages et moins de CO₂. La Californie va de l’avant dans la protection du climat», a tweeté la conseillère fédérale.

Une première

Ce voyage, qui est une première, s’inspire des expériences faites pendant la pandémie de Covid-19, notamment les nombreux entretiens qui ont exceptionnellement eu lieu de manière virtuelle. La conseillère fédérale a souhaité exploiter davantage les enseignements tirés de la crise et évaluer dans quelle mesure un voyage virtuel peut compléter, voire remplacer un voyage traditionnel, écrivent les services de la conseillère fédérale dans un communiqué. «Visiter une ville ou un pays de cette manière permet de gagner du temps et de ménager l’environnement», a déclaré la cheffe du DETEC.

À lui seul, le vol aller-retour entre la Suisse et San Francisco aurait duré près de 24 heures. Grâce aux moyens de communication modernes, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a pu se faire une idée réaliste de la situation sur place, visiter des entreprises comme lors de voyages traditionnels, prendre part à des discussions et se balader virtuellement dans la nature: «Même à distance, les possibilités sont nombreuses», a-t-elle souligné. Toutefois, il y avait également des inconvénients: «Le caractère personnel et confidentiel des entretiens n’était pas au rendez-vous.» En cas de désaccord, on doit pouvoir se regarder directement dans les yeux.

Impact climatique

La visite de travail était placée sous le signe des changements climatiques, qui impactent la Californie encore davantage que la Suisse. Ainsi, cet État américain fait face à des périodes de sécheresse de plus en plus longues, qui conduisent à des pénuries d’eau et à des pertes de récoltes dans le secteur agricole. Par ailleurs, les feux de forêt et de brousse récurrents nuisent à la nature et menacent la population. La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga s’est informée sur les effets des changements climatiques lors d’une visite virtuelle de la vallée de Napa, qui est célèbre pour son vin.

La viticultrice suisse Christina Lüscher, qui a émigré en Californie, a décrit dans une vidéo l’ampleur des incendies survenus l’année dernière. Son domaine viticole n’a échappé aux flammes que de justesse. Des images de drones nous donnent une idée de la situation sur place. La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga s’est également entretenue avec des viticulteurs et des spécialistes du climat. La discussion a porté sur les mesures nécessaires pour garantir l’avenir de la viticulture malgré la chaleur, les incendies et les pénuries d’eau.

La Californie lutte avec détermination contre les changements climatiques. Le gouvernement investit plusieurs milliards de dollars américains dans un approvisionnement énergétique sans énergie fossile et entend atteindre la neutralité climatique d’ici à 2045. La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a discuté de la mise en œuvre de cet objectif avec Eleni Kounalakis, la suppléante au gouverneur de Californie, David Hochschild, le président de la commission californienne de l’énergie, et David S. Kim, le président de la commission californienne des transports.

Les plus grands arbres du monde

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a par ailleurs pu visionner un enregistrement vidéo présentant la forêt de séquoias «Muir Woods», une réserve naturelle qui est située au nord de San Francisco et dont les séquoias sont les plus grands arbres du monde. L’importance écologique et économique des parcs nationaux a été abordée.

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a terminé sa visite de travail virtuelle en visitant San Francisco à vélo électrique. Elle a découvert une bibliothèque municipale et l’engagement social de ses collaborateurs, qui ont notamment distribué de la nourriture à des sans-abri pendant la pandémie.

Votre opinion

4 commentaires