22.07.2020 à 22:34

FootballSion décroche la victoire de l’espoir

En s’imposant à Lucerne 2-1, le club valaisan a répondu au FC Thoune. Samedi, il disputera une nouvelle finale contre les Bernois.

von
Nicolas Jacquier, Lucerne
Les joueurs jubilent, Sion vient de marquer le 2-0.

Les joueurs jubilent, Sion vient de marquer le 2-0.

Keystone

Sion accusait trois points de retard sur Thoune avant la 33e journée. Conséquence du carton bernois, qui a fessé Servette 5-1, le club valaisan se devait lui aussi de l’emporter pour conserver ses chances d’assurer son maintien en évitant si possible les barrages. Ce qu’il a fait, non sans trembler, l’essentiel étant malgré tout atteint.

Quand le visiteur de la Swissporarena a commencé sa rencontre, il était en effet au courant que Thoune avait largement dominé Servette, son résultat faisant tout sauf l’affaire des Valaisans au coup d’envoi. Condamnant ceux-ci à l’emporter pour ne pas voir leur retard croître davantage… Encore fallait-il réussir à crier victoire, ce que Sion n’était plus parvenu à faire en déplacement depuis septembre dernier et un ultime succès obtenu à la Maladière (3-1 contre Xamax) alors que Stéphane Henchoz en était encore l’entraîneur.

Trois jours après un match frustrant contre Lugano, Tramezzani a dû recomposer une nouvelle charnière centrale en défense en raison de la suspension d’Abdellaoui. Pour ce faire, il a préféré reculer Ndoye plutôt que de redonner une chance à Ruiz, pourtant aligné lors de la victoire «historique» contre Bâle, titularisant aussi le jeune Theler (à la place de Facchinetti) et Itaitinga (pour le blessé Lenjani). Des choix qui allaient s’avérer payants dans un premier temps.

Face des Lucernois annoncés à bout de souffle et… qui semblaient l’être, Sion s’est d’abord efforcé de soigner la circulation du ballon. Ce n’était certes pas folichon, même très appliqué mais l’on pouvait déceler les intentions valaisannes et l’obligation d’aller chercher un résultat. Après un sauvetage d’Ermini sur la ligne (20e) qui le vit repousser une tête de Kasami et une frappe du même Kasami détournée par Müller (23e), le premier but devait tomber à la suite d’un tir de Toma contré, sur lequel Theler, monté aux avant-postes, eut juste le temps de placer une tête inspirée qui devait lober Müller pour y inscrire son premier but en Super League alors que Kasami se trouvait toujours au sol. Sur ce coup-là, Sion peut remercier M. Tschudi d’avoir laissé l’action se poursuivre… Six minutes plus tard, c’est Itaitinga qui se retrouvait à la conclusion d’un corner de Grgic. 2-0 à la pause, les visiteurs avaient parfaitement su gérer la première période, Lucerne n’étant jamais parvenu à inquiéter sérieusement Fickentscher.

Mais la sérénité valaisanne, trompeuse, allait être quelque peu bousculée par le réveil lucernois. Et il fallait un réflexe étourdissant de Fickentscher pour empêcher Binous de réduire le score (51e). La partie changeait alors de physionomie, surtout lorsque le No 73 pouvait exploiter un manque de réaction de la défense. Un but lourd de conséquence, Sion, toujours plus acculé, n’ayant plus de filet de sécurité. Alors les Valaisans ont souffert, parfois tremblé mais tenu. La sortie du buteur sur blessure a aussi servi les intérêts des joueurs de Tramezzani, Lucerne terminant la partie à dix – Celestini ayant épuisé la possibilité d’effectuer un nouveau changement.

Sion a remporté sa première finale mais il est toujours barragiste au terme de la 33e journée. Avec un match en moins contre Zurich qu’il rattrapera le 28 juillet.

Lucerne – Sion 1-2 (0-2)

Swissporarena, 1000 spectateurs. Arbitre: M. Tschudi.

Buts: 31e Theler 0-1, 37e Itaintinga 0-2, 59e Binous 1-2.

Lucerne: Müller; Lucas (56e Marleku), Bürki, Knezevic; Voca; Grether, Schulz, Voca, Emini (33e Kakabadze), Sidler; Matos (42e Binous), Schürpf. Entraîneur: F. Celestini.

Sion: Fickentscher; Maceiras, Bamert, Ndoye, Theler (75e Facchinetti); Zock; Toma (75e Kabashi), Baltazar (87e Ruiz), Grgic; Kasami, Itaitinga (75e Uldrikis). Entraîneur: P. Tramezzani.

Notes: Lucerne sans Burch, Ndenge, Schwegler, Ndiaye, Eleke, Males (blessés), Margiotta (suspendu). Sion sans Cavaré, Andersson, Raphael, Patrick, Lenjani (blessés), ni Abdellaoui (suspendu), Stojilkovic, Wakatsuki, Fortune (pas convoqués). 20e: sauvetage d’Emini sur sa ligne à la suite d’une tête de Kasami.

Avertissements: 35e Grether, 42e Bürki, 58e Theler, 88e Fickentscher.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
2 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

pupi

23.07.2020 à 02:56

bien le nouveau matin...!! mais sucre les classements...!!!

Eric

23.07.2020 à 00:53

Toujours difficile, malheureusement, de se réjouir d’une victoire de Sion...