Football en Suisse - Sion doit se contenter du point de l’espoir
Actualisé

Football en SuisseSion doit se contenter du point de l’espoir

Dans ce qui s’apparentait à un match de la dernière chance, le club valaisan n’est pas parvenu à battre Zurich. Il a concédé l’égalisation à la 85e minute. Frustrant. Match nul entre Saint-Gall et Lucerne.

par
Nicolas Jacquier
(Sion)
Sion et Lubomir Tupta ont été accrochés par Toni Domgjoni  et le FCZ.

Sion et Lubomir Tupta ont été accrochés par Toni Domgjoni et le FCZ.

freshfocus

Quatre défaites consécutives à Tourbillon pour un goal average d’un but marqué contre dix encaissés, un naufrage supplémentaire à Vaduz qui devait conforter les Valaisans dans leur rang de cancre de la classe… Au moment d’accueillir Zurich, tous les voyants du FC Sion étaient passés au rouge très foncé. Pourtant, la lanterne rouge valaisanne a trouvé les ressources morales pour offrir une prestation encourageante. En dépit de l’égalisation zurichoise le privant d’une victoire qui aurait accentué la pression sur Vaduz et plongé Zurich à son tour dans la gonfle, la lanterne rouge a montré des signes de vie.

Pour la venue d’un FCZ respirant lui aussi tout sauf la sérénité (avec une seule victoire obtenue lors de ses huit dernières rencontres), Marco Walker s’est décidé à mettre des centimètres avec le retour en défense de Léo Lacroix (1m97), que l’on n’avait plus vu depuis le 13 février et 60 secondes jouées contre Saint-Gall, et la première titularisation de l’année de Guillaume Hoarau (1m92), lequel n’avait plus été aligné au coup d’envoi depuis le 2 novembre à Vaduz, lors d’une cuisante défaite 4-1 qui l’avait contraint à abandonner ses camarades après une demi-heure sur blessure... Autre revenant: Christian Zock, éloigné des terrains depuis six semaines. Un coup de sac qui reléguait sur le banc Jan Bamert, Anto Grgic et Roberts Uldrikis, tous titularisés dans la Principauté une semaine plus tôt.

Au terme d’une entame de match frustrante, Sion aurait pu mener 2-0 après quelques minutes, suite à deux balles arrêtées de Tosetti. Mais Karlen ne put exploiter la déviation d’Hoarau sur le premier coup franc (4e) tandis que Tupta, pourtant absolument seul, manqua curieusement sa reprise sur le ballon que le No 23 avait déposé sur sa tête (6e). L’ouverture du score tombait suite à une balle stupidement égarée par Zock à l’orée de ses seize mètres, ce qu’il ne faut jamais faire. Zurich transformait l’offrande lorsque Kololli démarquait Tosin dont la frappe ne laissait aucune chance à Fickentscher.

Deux points perdus

Seul un double sauvetage de Brecher devant Tupta (19e) et la maladresse de Karlen (27e), trouvant moyen de tirer à côté de la cage vide désertée par son gardien sur un impeccable centre en retrait du même Tupta, empêchaient alors Sion de recoller au score. Il faudra en fin de compte un centre de Iapichino transformé d’une tête aussi rageuse que croisée par Hoarau pour offrir aux Valaisans un salaire minimum, le géant réunionnais signant enfin là son premier but de la saison en championnat.

Sur sa lancée, Sion imposait un gros pressing sur son hôte dès le retour des vestiaires et pouvait doubler la mise par Araz. Sur un ballon qu’il avait récupéré, Hoarau trouvait Theler dont le centre était exploité en deux temps par l’ancien Xamaxien, lequel marquait du pied ce que Brecher lui avait refusé sur sa tête initiale.

La suite allait être infiniment plus laborieuse, Sion reculant beaucoup trop pour ne pas se mettre à trembler. Après une première alerte signée Rohner, Tosetti se substituait à son gardien pour contrer devant sa ligne une frappe du premier remplaçant zurichois (69e).Alors que les Valaisans s’accrochaient à leur fragile bonheur dans une fin de partie crispante pour les nerfs, Rohner les plongeait dans le malheur d’un tir placé suite à un renvoi de Ndoye. Gâchant une ultime occasion par Karlen (86e), Sion a certes perdu deux points dommageables dans son combat pour la survie mais ce qu’il a montré doit le convaincre de ne pas renoncer. Entamée ce samedi, l’opération maintien se poursuivra jeudi contre Servette à la Praille.

Sion - Zurich 2-2 (1-1)

Tourbillon, huis clos. Arbitre: M. Fähndrich.

Buts: 14e Tosin 0-1. 41e Hoarau 1-1. 52e Araz 2-1, 85e Rohner 2-2.Sion: Fickentscher; Theler, Lacroix, Ndoye, Iapichino; Tosetti, Zock (74e Grgic), Araz, Tupta (84e Bamert); Karlen, Hoarau (71e Khasa). Entraîneur: M. Walker.Zurich: Brecher; Omeragic, Kryeziu, Nathan, Aliti (83e Gnonto); Doumbia, Domgjoni (73e Seiler); Tosin, Marchesano (73e Kramer), Ceesay (63e Rohner); Kololli. Entraîneur: M. Rizzo.Avertissements: 44e Theler, 45e Tosetti, 60e Ceesay, 73e Zock, 79e Iapichino, 80e Lacroix, 82e Seiler, 91e Araz.

Notes: Sion sans Abdellaoui, Kabashi, Wesley, Martic, Doldur (blessés), Serey Die (quarantaine), Baltazar (suspendu). Zurich sans Sobiech, Khelifi, Winter, Schönbächler (blessés), ni Dzemaili (suspendu).

Saint-Gall et Lucerne ne marquent pas

Saint-Gall et Lucerne n'ont pas réussi à se départager, samedi soir au Kybunpark (0-0). Une mauvaise opération pour les deux équipes qui sont désormais sous la menace de Vaduz, qui se rend à Lausanne dimanche. Avec 32 points, à la place de barragiste, les Liechtensteinois ne sont qu'à une longueur de Lucerne et à deux de Saint-Gall. En cas de victoire contre Vaduz, le Lausanne-Sport, lui, pourrait prendre six points d'avance sur les Brodeurs.

Votre opinion