Football: Sion et l'épineuse question du gardien
Publié

FootballSion et l'épineuse question du gardien

Menacé de relégation, le club valaisan doit-il miser sur Fickentscher ou plutôt aller chercher un nouveau No1? Le débat fait rage. Et vous, qu'en pensez-vous?

par
N. Jr
Kevin Fickentscher sera-t-il No1 dans les buts valaisans ce printemps?

Kevin Fickentscher sera-t-il No1 dans les buts valaisans ce printemps?

Keystone

A Tourbillon, on ne reverra pas Anton Mitryushkin, opéré le 4 décembre dernier d'un arrachement cartilagineux du genou gauche, au mieux avant le mois de mai. En l'absence du titulaire russe, c'est Kevin Fickentscher qui gardera en principe la cage valaisanne durant tout le printemps; un rôle que le Vaudois a déjà assumé lors des derniers matches de 2017.

Alors que le FC Sion s'apprête dans les mois à venir à livrer une délicate bataille pour son maintien en Super League, la question du gardien, essentielle, s'invite aujourd'hui tout naturellement dans le mercato valaisan.

Pour résumé, Sion doit-il faire une confiance absolue à Fickentscher ou ne vaudrait-il pas mieux limiter les risques - que cela soient ceux d'une blessure ou d'une méforme par exemple - en engageant un indiscutable No 1 comme pourrait l'être Cédric Carrasso, dont le nom circule à Tourbillon?

Dans le dossier d'un éventuel gardien, rien n'est vraiment très clair avant le premier match de préparation que le club valaisan disputera ce week-end en Sicile contre Catane. Quand bien même il a accordé jusque-là sa confiance à Fickentscher, remplaçant promu titulaire par les forces des choses, Christian Constantin lui-même n'a pas définitivement tranché.

Et vous, qu'en pensez-vous? Que Sion doit-il faire? Participez à notre sondage.

Votre opinion