Publié

FootballSion fête sa première victoire face à Servette

Les Grenat encaissent deux buts bêtes et restent muets, faute d’être efficaces. Les Valaisans ont le sourire, les Genevois font grise mine.

par
Daniel Visentini
Jared Khasa a inscrit le 2-0 pour les sédunois d’une merveille de tête décroisée.

Jared Khasa a inscrit le 2-0 pour les sédunois d’une merveille de tête décroisée.

KEYSTONE

Sion aura donc attendu la sixième journée pour fêter son premier succès de la saison. Il a coïncidé avec la venue de Servette et il a donc, pour les Valaisans, une saveur toute particulière.

Au moins autant agréable que ne doit être l’amertume pour les Servettiens, battus en ayant concédés deux buts évitables. En ayant dominé en vain, en ruminant un sentiment d’inefficacité qui s’installe de plus en plus.

C’est désormais Sion qui est septième au classement et Servette qui est huitième, à peine au-dessus de la barre. Le Servette-Lucerne de samedi, avec des Lucernois neuvièmes, vaudra déjà son pesant de cacahuètes.

Sion opportuniste

Les Grenat doivent prier pour voir Stevanovic (convalescent) faire son retour au plus vite si possible dans l’équipe.Le diable se niche dans les détails. Pour Servette, il a pris la forme d’une première erreur personnelle de Sauthier.

Les Grenat venaient d’alerter Fickentscher avec un tir d’Imeri (décalage de Cognat), ils s’organisaient dans l’urgence d’un repli défensif mal anticipé sur la rupture sédunoise qui suivait, quand le capitaine servettien a pris la mauvaise décision.

Karlen n’était pas dangereux, le ballon qui filait vers lui fuyait le but de Frick, mais Sauthier s’engageait sans retenue, provoquant un coup-franc. Toutes les balles arrêtées ne doivent pas terminer en but, mais il vaut mieux éviter d’en concéder quand cela n’est pas nécessaire.

Parce que dans la froideur de Tourbillon, ce coup-franc finissait sur la tête de Bamert, si mal tenu par Mendy. Deuxième erreur personnelle. But imparable en guise de punition.

Sans avoir été vraiment dangereux, Sion menait au score.

Fickentscher en patron

Sans savoir comment se montrer percutant, Servette héritait du ballon, de la possession, les Valaisans s’attachant surtout à rester compacts en reculant. Et en se ménageant des actions de rupture.

Il faut dire ce qui est: les Valaisans se montraient plus incisifs au moment de porter le danger. Une réalité froide pour Servette qui s’est vérifiée après la pause une nouvelle fois. C’est à nouveau Clemenza qui a centré. Cette fois, il a trouvé la tête de Khasa, pas plus inquiété que Bamert. Même résultat, un but.

Servette a bien sûr tenté bien des choses. Mais sans toujours réussir vraiment à déborder ce Sion regroupé dans le jeu. Il aura fallu un coup-franc d’Imeri, une remise parfaite de Sasso pour que Cespedes ait une immense chance de réduire le score. Mais en manquant sa reprise à six mètres de Fickentscher. Il y aura eu aussi deux tentatives de Fofana. Un miracle de Fickentscher, encore.

Il a eu un véritable siège de la cage valaisanne. Servette s’était réveillé, Sion ne quittait plus son camp, accroché à cette première victoire après laquelle il courait encore. Les Valaisans auront tenu bon, laissant Servette à ses soucis d’efficacité.

Sion - Servette 2-0 (1-0)

Tourbillon, huis clos.

Arbitre: L. Tschudi.

Buts: 15e Bamert 1-0; 59e Khasa 2-0.

Sion: Fickentscher; Tosetti (46e Abdellaoui), Bamert, Ndoye, Iapichino; Serey Die; Grgic (69e André), Clemenza (82e Wakatsuki), Araz; Karlen (46e Khasa), Hoarau (69e Uldrikis).

Servette: Frick; Sauthier, Rouiller, Sasso, Mendy; Imeri (69e Schalk), Valls, Ondoua (58e Cespedes), Antunes (46e Kone); Cognat; Kyei (58e).

Avertissements: 10e Tosetti (jeu dur), 67e Iapichino (jeu dur), 70e Cespedes (jeu dangereux).

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
42 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Jchs

26.11.2020 à 05:22

SIon a eu plus de réussîtes que Servette et a eu un excellent gardien. Bravo pour le FC SIon. Lausanne Servette et SIon bravo aux 3 clubs romands et hop Xamax vous nous manquez. Stop à tous ces commentaires anti Valais, anti SIon ils sont ridicules et non constructifs. Serrons nous les coudes entre romands avec des messages d’amitiés et non de haine. En Valais nous sommes contents de vous accueillir et merci de revenir

Gavroche

26.11.2020 à 02:22

Hopp Sion et vive CC.

Yadesjours

25.11.2020 à 22:57

Très mauvaise journée pour le football, Maradona est décédé, la Nati sauvée par l'UEFA (siège à Nyon...) et Sion gagne un match!