Football: Sion n’a pas pu faire mieux qu’un nul

Publié

FootballSion n’a pas pu faire mieux qu’un nul

Le club valaisan doit se contenter d’un point contre Saint-Gall (1-1). Ce n’est pas une bonne opération comptable. Fayulu a arrêté un penalty.

par
Nicolas Jacquier
Le Sion de Christian Zock et le Saint-Gall de Basil Stillhart n’ont pas réussi à se départager.

Le Sion de Christian Zock et le Saint-Gall de Basil Stillhart n’ont pas réussi à se départager.

Freshfocus

Depuis dix jours, le FC Saint-Gall a beaucoup voyagé, lui qui devait théoriquement prendre trois fois d’affilée la route de la Suisse Romande - deux fois jusqu’à Sion, entrecoupé d’un déplacement à Genève mercredi. Afin de réduire les kilomètres et surtout s’éviter les fatigues du voyage, le club présidé par Matthias Hüppi est resté de ce côté-ci de la Sarine au terme de son match en semaine contre Servette (2-2). Après avoir dormi sur place, Saint-Gall a pris dès jeudi la direction d’Uvrier pour un mini-camp valaisan de 48 heures avant son second rendez-vous de Tourbillon.

Tout le monde se souvient du premier. Le 3 février, Sion l’avait emporté 3-2 sur le fil, en inscrivant le but victorieux au bout du temps additionnel par Anto Grgic (95e), sa troisième réussite de la soirée. Il en avait résulté des images de liesse inespérée.

À l’occasion de ces retrouvailles, Fabio Grosso devait procéder à cinq changements par rapport à l’équipe alignée mercredi en Coupe à Aarau (défaite 4-2 après prolongations). Le coach italien n’a pas hésité à titulariser Lubomir Tupta (22 ans), le nouvel attaquant slovaque arrivé en milieu de semaine, qu’il avait déjà eu sous ses ordres au Hellas Vérone lors de l’exercice 2018-2019.

Alors qu’il avait chaque fois concédé l’ouverture du score depuis trois rencontres, Sion a eu le bonheur de prendre cette fois rapidement les devants à la suite d’un penalty accordé par M. Piccolo pour une main (bras?) de Nuhu sur un tir de Grgic. Un Grgic qui allait se faire justice lui-même pour inscrire déjà son huitième but de la saison

Au quart, il devait à nouveau être question de penalty, saint-gallois cette fois-ci, sifflé pour une faute de Ruiz sur Duah. Mais Fayulu, très vite au sol, pouvait stopper l’envoi - mal tiré parce que trop au centre - du capitaine Quintilla.

Une fin de match épique

Peu après la demi-heure, Sion manquait le break quand Uldrikis, pourtant idéalement placé, se brisait sur Zigi. À défaut de spectacle et de mouvements enchanteurs, on a surtout eu droit à de la sueur et de l’engagement. Résistant aux assauts parfois désordonnés des visiteurs (24e, Guillemenot contré par un pied valaisan), les protégés de Grosso tenaient bon à la pause alors que la nervosité et les coups bas s’étaient invités sur la pelouse.

Au retour des vestiaires, six minutes suffisaient à Saint-Gall pour refaire son retard: décalé par Duah, Guillemenot ne laissait aucune chance à Fayulu. 1-1, balle au centre et coup d’envoi d’un autre match, plus musclé encore.

Chacun put y croire: si Saint-Gall dominait alors majoritairement, Sion en était réduit à s’exprimer en contres. Pour bousculer le destin, Grosso lançait la paire Karlen-Hoarau. Soixante secondes après son apparition, l’ancien buteur d’YB précédait la sortie de Zigi mais sa tête ne faisait que frôler le montant.

Dans un match que le fantasque M. Piccolo n’a pas su maîtriser, rien ne devait bouger. Malgré une fin de match épique et des occasions de part et d’autre. Sion n’a pas mal joué mais il n’en a pas fait assez pour empocher les trois points. Son final rageur ne lui a pas permis d’arracher la victoire en dépit d’un lob de 60 mètres de Karlen obligeant Zigi à se détendre. Le voici plus concerné que jamais par la bataille pour le maintien.

Sion - Saint-Gall 1-1 (1-0)

Tourbillon, huis clos.

Arbitre: M. Piccolo.

Buts: 4e Grgic (penalty) 1-0. 51e Guillemenot 1-1.

Sion: Fayulu; Ndoye, Ruiz (90e Lacroix), Abdellaoui; Wesley, Zock, Grgic, Theler (90e Tosetti); Baltazar (65e Hoarau); Uldrikis (65e Karlen), Tupta (80e Serey Die). Entraîneur: F. Grosso.

Saint-Gall: Zigi; Stergiou, Nuhu, Fazliji, Traore; Görtler, Quintilla, Stillhart, Ruiz (69e Babic); Guillemenot (69e Staubli), Duah (75e Youan). Entraîneur: P. Zeidler.

Notes: Sion sans Andersson, Araz, Berdayes, Doldur, Iapichino, Kabashi, Vlasenko (blessés), Bamert, Clemenza (suspendus). Saint-Gall sans Muheim (blessé). 15e: Fayulu repousse un penalty de Quintilla.

Avertissements: 3e Nuhu. 15e Quintilla. 57e Uldrikis.

Ton opinion