Football – Sion n’est plus maudit devant son public

Publié

FootballSion n’est plus maudit devant son public

À Tourbillon, les Valaisans ont dominé Saint-Gall 3-1 pour fêter une victoire attendue à Tourbillon depuis cet été. Wesley a signé un doublé à l’heure de jeu.

par
Nicolas Jacquier
(Sion)
David Wesley trompe Lawrence Ati Zigi pour inscrire le 3-1.

David Wesley trompe Lawrence Ati Zigi pour inscrire le 3-1.

Pascal Muller/freshfocus

Relancer des joueurs en fin de carrière dans l’espoir de leur redonner une nouvelle jeunesse: le FC Sion en a fait sa nouvelle spécialité depuis quelques années. De Léo Lacroix à Xavier Kouassi en passant par Serey Die ou Carlitos, on ne compte plus les revenants ayant frappé à la porte de Tourbillon. Dernier à venir s’ajouter sur la liste, Giovanni Sio (32 ans) a officiellement retrouvé en début de semaine un maillot et un club qu’il avait quitté presque dix ans auparavant pour rejoindre Wolfsburg; coup d’envoi d’un périple passant par l’Allemagne, la France (Sochaux, Bastia, Rennes, Montpellier), la Suisse à nouveau (FC Bâle), les Émirats Arabes et dernièrement la Turquie.

Après avoir effectué sa préparation en Valais depuis plusieurs semaines, l’attaquant franco-ivoirien ne devait toutefois pas figurer dans le onze de départ de Paolo Tramezzani (ni même sur la feuille de match), un coach condamné, après trois revers consécutifs enregistrés à domicile, à fêter enfin contre Saint-Gall un premier succès obtenu devant son public. Un seul changement par rapport à l’équipe ayant débuté contre Zurich sept jours plus tôt: le retour en grâce de Tosetti, relayant Itaitinga.

À Tourbillon, Sion a commencé sa soirée en signant un festival de maladresses et de déchets techniques. Entre choix erronés, mauvaises passes et erreurs défensives, tout y passa, ce dont allait assez logiquement finir par profiter son hôte. Sur un service amorcé par Fazliji et poursuivi par Ruiz, Görtler s’infiltrait trop facilement dans la défense valaisanne avant de laisser Youan terminer ce mouvement d’école. Dans la foulée, une énorme volée de Görtler aurait encore pu corser davantage l’exercice.

Revivez la victoire de Sion contre Saint-Gall.

Buts 100% brésiliens

Après avoir souffert, Sion allait s’en remettre au talent individuel de Stojilkovic pour revenir dans un match qu’il avait bien mal entamé. Lancé dans la profondeur par Grgic, le No 17 faisait tout seul et surtout tout juste en mettant Stillhart dans le vent avant de croiser une frappe coïncidant avec le premier tir sédunois cadré (39e). Ce même Stojilkovic était tout près de voir double - seule un réflexe de Zigi l’en empêchait (43e).

À la reprise, il fallait une acrobatique détente du portier saint-gallois pour détourner un tir aussi lointain que canon de Marquinhos. Sensiblement meilleur dans ce qu’il proposait, Sion put croire une nouvelle fois au but mais l’essai de Grgic ne fit que frôler le montant du mauvais côté. Mais pour réchauffer l’assistance, il allait heureusement y avoir ce diable de David Wesley. Après un déboulé d’Itaitinga, s’arrachant pour échapper à son cerbère et servir son compatriote en retrait, le transfuge de la Juventus catapultait le ballon sous la barre. Avant de récidiver 180 secondes plus tard en convertissant cette fois un service de Baltazar. Deux buts 100% brésiliens pour des Valaisans s’affranchissant de la pesanteur ayant entravé leurs mouvements.

Voilà Sion enfin libéré, retrouvant le goût d’une victoire à domicile qui le fuyait depuis le 28 août (3-2 contre Lugano). On peut y voir le signal d’un vrai déclic. Comme devait aussi l’être le retour au jeu d’Arian Kabashi. Grièvement blessé au genou contre… Saint-Gall lors de la première journée du précédent exercice, le défenseur central a refermé samedi soir une très longue parenthèse. La victoire d’un homme qui n’a jamais rien lâché. Comme son équipe, cette fois-ci…

Sion - Saint-Gall 3-1 (1-1)

Tourbillon, 5800 spectateurs. Arbitre: M. Horisberger.

Buts: 23e Youan 0-1. 39e Stojilkovic 1-1. 62e Wesley 2-1. 64e Wesley 3-1.

Sion: Fickentscher; Cavaré, Bamert, Ndoye (46e Theler), Marquinhos; Zuffi; Baltazar, Grgic; Tosetti (58e Itaitinga), Stojilkovic (88e Berdayes), Wesley (81e Kabashi). Entraîneur: P. Tramezzani.

Saint-Gall: Zigi; Cabral, Nuhu (68e Guillemenot), Stillhart, Traoré; Görtler (59e Staubli), Ruiz (88e Witzig), Fazliji, Sutter (68e Münst); Duah, Youan (68e Diarrassouba). Entraîneur: P. Zeidler.

Notes: Sion sans Schmied, Iapichino, Araz, Doldur, Hoarau. Saint-Gall sans Kempter, Kräuchi, Stergiou, N. Lüchinger, Diakité, Schmidt, Besio (tous blessés).

Avertissements: 15e Baltazar. 74e Cabral. 79e Marquinhos.

Expulsion: 86e Cabral (faute sur Itaitinga, 2e carton jaune).

Ton opinion