Actualisé 29.11.2015 à 14:42

FootballSion s'écroule à la 89e minute face à Thoune

Les Valaisans avaient égalisé grâce à un autogoal. Mais Ridge Munsy a marqué le but décisif à la 89e minute.

Ridge Munsy a marqué le but décisif à la 89e minute.

Ridge Munsy a marqué le but décisif à la 89e minute.

Keystone

Le FC Sion manque de jus en cette fin d'automne. Les Valaisans ont été battus chez eux 2-1 par le FC Thoune, lors de la 17e journée de Super League, sur un but de Ridge Munsy à la... 90e minute.

La répétition des efforts devient très difficile à assumer pour un Sion au calendrier très chargé. Dimanche, les absences pour blessure de notamment Salatic, Carlitos et Konaté (qui était de toute façon suspendu), et le statut encore fragile des convalescents Kouassi et Pa Modou (entrés en cours de rencontre) ont contraint Didier Tholot à fortement modifier son onze titulaire.

Cela ne s'est pas franchement vu dans le jeu, puisque les Sédunois ont largement dominé les débats. Ils ont toutefois été surpris contre le cours du jeu par un tir de Sandro Wieser à la 53e. L'international liechtensteinois a ainsi mis fin à une disette de 204 minutes sans but pour le FC Thoune.

Sion a alors poussé et est logiquement revenu à égalité grâce à un bien maladroit autogoal de Thomas Reinmann à la 63e, à la suite d'un centre de Reto Ziegler. Les Valaisans ont encore eu plusieurs occasions de l'emporter, notamment par un Chadrac Akolo entré à la 80e et qui a bénéficié de deux chances en or: la première qu'il n'a pas cadrée de peu et la deuxième sur un tir qui a heurté la transversale de Faivre.

Bâle se reprend

Avant d'être crucifiés dans les ultimes instants de la partie, après un dégagement raté de Vanins et un mauvais placement de Ziegler qui ont permis à Munsy d'offrir la victoire à ses couleurs.

Pas de chance pour Markus Babbel, c'est contre son FC Lucerne que Bâle a confirmé qu'il s'était repris en main (3-0). Les Rhénans, qui restaient sur deux défaites en Super League, ont mis le turbo dans le vent du Parc Saint-jacques pour s'offrir trois buts alors que la demi-heure de jeu venait à peine d'être franchie! Le FCB a tout d'abord frappé par Bjarnason (7e), puis par Callà (26e) et enfin par Elneny (32e).

Cette victoire assure ainsi au leader de conserver au pire ses sept points d'avance sur des Grasshoppers qui disputeront le derby contre le FC Zurich à 16h00.

(SI)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!