Procréation: Situation tendue pour le don du sperme
Publié

ProcréationSituation tendue pour le don du sperme

Le nombre de volontaires suffit juste à répondre à la demande suisse. Les centres d’insémination en recherchent d’autres, mais sans le crier sur les toits.

par
Michel Pralong
Deux banques du sperme existent en Suisse romande, à Lausanne.

Deux banques du sperme existent en Suisse romande, à Lausanne.

Fotolia

Ce n’est pas encore la débandade, comme à Londres, où la banque du sperme britannique n’a réussi à attirer que neuf donneurs depuis son ouverture il y a un an. Mais en Suisse romande, les candidats ne se bousculent pas au portillon. «Nous avons une quinzaine de donneurs actuellement, reconnaît le Dr Nicolas Vulliemoz, responsable de l’Unité de médecine de la reproduction du CHUV. C’est une période de pénurie, mais c’est cyclique. Il suffit qu’on parle du sujet dans la presse pour que des gens viennent frapper à notre porte. L’Unité fonctionne, mais nous serions heureux d’élargir notre panel de donneurs.» Le médecin essaie en effet de trouver un maximum de ressemblances (peau, taille, yeux, groupe sanguin) entre le donneur et le mari de la femme inséminée. «Avec 9 donneurs, cela ne doit pas être facile à Londres.»

Votre opinion