03.05.2013 à 17:14

AutoSix Heures de Spa - Pressé par Toyota, Audi reste en éveil (PAPIER D'ANGLE)

Par Benoît NOEL FRANCORCHAMPS (Belgique), 03 mai 2013 (AFP) - Le constructeur allemand Audi, qui domine l'endurance depuis les années 2000, refuse de se reposer sur ses nombreux lauriers et, poussé dans le dos par des Toyota de plus en plus pressantes, se doit de rester en éveil pour maintenir sa domination.

Six semaines avant les 24 Heures du Mans, la marque aux anneaux teste samedi aux Six Heures de Spa les derniers développements de la R18 TDi e-tron Quattro. "En 2012, nous avions soigné la fiabilité de notre système de motorisation hybride. Cette année, nous travaillons davantage sur l'amélioration de l'aérodynamisme", note l'Allemand André Lotterer, au volant de l'Audi N.1 avec le Français Benoît Treluyer et le Suisse Marcel Fässler. A Spa, l'une des trois Audi engagées teste une longue queue en vue du Mans, un "outil" qui constituera sans doute un plus sur les longues lignes droites du circuit français", selon Treluyer. En attendant le retour de très ambitieuses Porsche officielles en 2014, le constructeur allemand qui a remporté onze des treize dernières éditions des 24 Heures du Mans, sent dans son dos le souffle de Toyota. En 2012, le constructeur japonais a marqué les esprits en occupant un moment la tête de la grand messe sarthoise avant de remporter trois des quatre dernières épreuves (Sao Polo, Fuji et Shanghai) du WEC, le Championnat du monde d'endurance. "Certes Audi consacre sans doute plus de moyens (financiers) que nous au développement de ses bolides mais nos voitures ont prouvé ces derniers mois qu'elles peuvent jouer la gagne. Ce sera encore la cas ce week-end à Spa et en juin au Mans", assure le directeur technique de la marque Pascal Vasselon. Toyota rêve de devenir le premier constructeur nippon à s'imposer au Mans depuis Mazda en 1991. Les Japonais misent beaucoup, comme Audi d'ailleurs, sur le système hybride de récupération d'énergie qui permet durant un instant d'ajouter 300 cv supplémentaire aux 530 cv développés par le moteur essence. Toyota a décidé de dévoiler la version 2013 de sa TS030 à Spa. "L'endroit est tout à fait idéal pour faire débuter notre nouvelle voiture qui, nous l'espérons, montrera une amélioration de nos performances. Je pense qu'il faut s'attendre à un bond en avant de notre part ce week-end", a déclaré le patron du team Toyota, Yoshiaki Kinoshita. Prudent, ce dernier n'engage toutefois en piste qu'une seule nouvelle mouture, pilotée par le trio Alex Wurz, Nicolas Lapierre et Kazuki Nakajima. Anthony Davidson, Sébastien Buemi et Stéphane Sarrazin piloteront eux une version 2012 "qui reste performante", selon Kinoshita. Toyota a du travail comme le prouvent le doublé d'Audi le mois derniers à Silverstone (manche d'ouverture du Wec) et les premiers essais des Six Heures de Spa vendredi. Mais les Japonais y croient. Tout profit pour le spectacle. bnl/bvo

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!