Consommation: Six Suisses sur dix achètent régulièrement sur Internet

Publié

ConsommationSix Suisses sur dix achètent régulièrement sur Internet

C'est la catégorie de produits «mode, vêtements et articles de sport» qui caracole en tête d'un classement.

Si les internautes féminines craquent en majorité pour des vêtements et chaussures, leurs homologues masculins veulent de l'électronique.

Si les internautes féminines craquent en majorité pour des vêtements et chaussures, leurs homologues masculins veulent de l'électronique.

Keystone

Les emplettes sur internet ne sont plus un phénomène de niche en Suisse: six habitants sur dix font régulièrement leur courses via le réseau. Alors que les femmes privilégient les vêtements et chaussures, les hommes optent le plus souvent pour l'électronique et les loisirs.

C'est la catégorie de produits «mode, vêtements (y compris chaussures) et articles de sport» qui caracole en tête d'un classement établi pour la première fois par NET-Metrix, et publié mardi. Durant la période de trois mois prise en considération, 60% des acheteurs en ligne ont fait des achats dans des boutiques telles que Zalando, Bonprix ou La Redoute.

Environ 1,4 million d'Helvètes ont dépensé entre 100 et 500 francs chacun pour ce type de biens. Quelque 100'000 e-consommateurs ont même mis la main au porte-monnaie à hauteur de 1000 francs ou plus.

Surtout les 30-39 ans

Certes moins nombreux, les achats réalisés sur le site de voyagistes en ligne ont généré des dépenses plus importantes, 62% des internautes y déboursant 500 francs ou plus. Quant aux livres, films et à la musique, ils ont séduit environ 2 millions d'internautes durant la période sous revue.

Il ressort de l'étude NET-Metrix que les 30-39 ans sont les acheteurs en ligne les plus assidus. En ce qui concerne le sexe des e-consommateurs, la différence tient davantage aux types de biens acquis qu'aux volumes d'achats.

Alors que 62,5% des internautes féminines craquent pour des vêtements et chaussures (contre 37,5% des hommes), leurs homologues masculins sont bien plus nombreux (dans un rapport de 7 contre 3) à s'intéresser à l'électronique, aux appareils ménagers, aux accessoires et aux jeux.

(ats)

Ton opinion