Publié

FranceSkier en Suisse? Macron brandit des menaces

Le président a évoqué des mesures «restrictives et dissuasives» contre les Français qui voudraient skier à l’étranger.

Emmanuel Macron s’est exprimé devant la presse après avoir reçu le premier ministre belge Alexander de Croo.

Emmanuel Macron s’est exprimé devant la presse après avoir reçu le premier ministre belge Alexander de Croo.

AFP

Le gouvernement envisage de prendre «des mesures restrictives et dissuasives» pour empêcher les Français d’aller skier à l’étranger, notamment en Suisse, pendant les fêtes de fin d’année, alors que les remontées mécaniques seront fermées en France, au grand dam des gestionnaires des stations de ski hexagonales.

«S’il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français», et pour «ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France», a expliqué le président français Emmanuel Macron, devant la presse après avoir reçu le premier ministre belge Alexander de Croo. «Nous aurons des mesures restrictives et dissuasives» qui «seront affinées dans les prochains jours avec le gouvernement», a-t-il précisé.

«Lieux de brassage»

Emmanuel Macron a dit comprendre «l’angoisse () des élus de montagne et des professionnels» et assuré que tout était fait pour «pouvoir recommencer au plus tôt possible en janvier» les activités montagnardes «quand on aura une visibilité» sur l’épidémie de Covid-19. Les stations françaises seront ouvertes pendant les fêtes mais les remontées mécaniques resteront fermées.

Les stations sont «des lieux de brassage», où «il fait nuit à partir de 17 heures» et où «on se retrouve dans des lieux qu’on a loués à plusieurs. On sait que c’est comme cela qu’on s’infecte et donc, on cherche plutôt à l’éviter» pour «ne pas sacrifier tous les efforts qu’on fait», a expliqué M. Macron.

«Convaincre la Suisse»

Sur l’ouverture des stations durant les vacances de fin d’année, «il faut de la coordination européenne», selon lui, parce que, pour le moment, tous les pays ne sont pas «exactement alignés». Avec l’Allemagne, et probablement l’Italie, «on veut convaincre nos partenaires», comme la Suisse ou l’Espagne, de ne pas rouvrir en grand les portes des stations.

Alexander de Croo a également jugé nécessaire «une solidarité entre pays» européens sur ce dossier, et a prévenu que des contrôles seraient menés aux frontières de la Belgique pour les Belges étant allés en vacances à l’étranger.

Face à la colère des professionnels de la montagne et des élus locaux, le gouvernement a annoncé une série d’aides, notamment une indemnisation pour les remontées mécaniques fermées en décembre, et un dispositif de chômage partiel pour les milliers de saisonniers qui y travaillent (moniteurs de ski, employés de remontées mécaniques, serveurs de bars et restaurants, etc.).

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
293 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Davidoff13

02.12.2020 à 23:58

Ç est tout du n importe quoi.. donc Mr Macaron pense qu il est le chef du monde.. ( t es mal barré oui,) c.est bien a cause de ces idees que tout va mal.. et nous le suivons comme des anes.. il veut vraiment casser le moral a toute l europe.. les remontee fermee mais pas la station.. quelle logique bas de gamme et le virus fait du sky comme pour les horaires.. ou assis oas de masque debout oui.. il est plus dangereux la nuit que dans les transport public.. arretons cette mascarade..on a tpus compris vos maneges c est comme la grippe si on se confine tout le monde se passera la grippe.. le pourquoi faut ouvrir 10 min les fenetres pour aeré..ces idioties deviennent lourdes et.les.gens vont tout.casser a .force..

Nic3688

02.12.2020 à 21:17

Le gros problème est que si nous les Suisse avec toutes nos règles et règlement que l’on doit respecter et qu’en principe on respecte, si nous ouvrons les stations de ski il y aura tout un dispositif et un règlement de protection que nous devrons respecter (respecter pour notre santé et celle des autres) mais demander à un français de respecter une consigne, un règlement, c’est mission impossible! Alors pour une fois le gouvernement français a pris une bonne décision car il sait comment sont ses compatriotes, ne respectant rien, du coup il ferme et empêche les possibilités de transmission du virus! Après c’est vrai ils vont venir en Suisse où on essayera de les faire respecter les règles sinon loins du bal, on ne veut pas de vous! La pandémie nous cherchons a la stopper, c’est pas pour laisser des irresponsables la répandre partout où ils vont!

Catb

02.12.2020 à 20:47

Cet été la Suisse ne nous a pas interdit d 'aller dans le sud .