Hockey sur glace: Slater se blesse de manière étrange

Actualisé

Hockey sur glaceSlater se blesse de manière étrange

La victoire genevoise à Berne (3-4 ap) a été marquée par un accident peu banal dont Jim Slater ne s'est pas relevé.

par
Grégory Beaud

En tout début de prolongation, un choc a laissé un Servettien étendu sur la glace: Jim Slater. L'identité de l'auteur de la collision? Son coéquipier Matt D'Agostini. Si le top scorer du GSHC n'a pas été touché dans sa chair, il a longtemps erré dans les travées de la PostFinance-Arena, la mine basse. C'est d'ailleurs lui qui a accompagné Jim Slater jusqu'à l'ambulance.

Au moment de quitter la patinoire bernoise, les Genevois n'avaient pas encore d'information sur l'état de santé de l'infortuné qui a terminé sa soirée à l'hôpital. Le choc l'a touché à la tête, mais la nuque pourrait être touchée. "Nous n'avons pas encore pu établir de diagnostic, a botté en touche Chris McSorley. Il passera des examens pour que nous en sachions plus."

A Berne, GE Servette disposait de 5 étrangers valides avec le retour de Johan Fransson et s'était permis le luxe de laisser Matthew Lombardi en tribunes. Au moment de biffer un des 5 importés, Chris McSorley n'aurait sans doute jamais songé à laisser Slater de côté. Si précieux dans les engagements, offensivement et défensivement, il a stabilisé l'équipe servettienne depuis son arrivée.

Quelques minutes après son choc malheureux avec Jim Slater, Matt D'Agostini a bien failli vivre un second crève-coeur. Après avoir perdu le puck dans sa zone sur Martin Plüss, il a été sauvé par son gardien Robert Mayer, impérial. Moins de deux minutes plus tard, c'est Juraj Simek qui donnait la victoire aux Aigles et un peu de réconfort à D'Agostini. Mais hier soir, le coeur n'y était pas vraiment pour des Genevois qui ont, mine de rien, recollé à Davos, 2e de LNA.

Ton opinion