Publié

HypothèseSnowden accepterait l'asile au Brésil

L'ex-consultant pour la NSA Edward Snowden accepterait l'asile au Brésil mais sans qu'il soit conditionné à la fourniture d'informations sur le programme d'espionnage nord-américain, selon la chaîne brésilienne Globo.

1 / 65
Des migrants pauvres avaient caché dans leurs appartements à Hong Kong Edward Snowden en 2013. Aujourd'hui, les réfugiés craignent pour leur sécurité et ils demandent l'asile au Canada. (9 mars 2017)

Des migrants pauvres avaient caché dans leurs appartements à Hong Kong Edward Snowden en 2013. Aujourd'hui, les réfugiés craignent pour leur sécurité et ils demandent l'asile au Canada. (9 mars 2017)

archive, AFP
La justice norvégienne a de nouveau débouté mercredi l'ex-consultant de l'Agence de sécurité américaine (NSA), Edward Snowden. Il demandait des garanties contre une éventuelle extradition s'il venait chercher une récompense en Norvège. (Mercredi 28 septembre 2016)

La justice norvégienne a de nouveau débouté mercredi l'ex-consultant de l'Agence de sécurité américaine (NSA), Edward Snowden. Il demandait des garanties contre une éventuelle extradition s'il venait chercher une récompense en Norvège. (Mercredi 28 septembre 2016)

Reuters
Le fondateur du site WikiLeaks Julian Assange a recommandé à l'Américain Edward Snowden d'être «extrêmement prudent» s'il sortait de Russie, pays qui vient de lui renouveler l'asile et de lui permettre de voyager à l'étranger. (7 août 2014)

Le fondateur du site WikiLeaks Julian Assange a recommandé à l'Américain Edward Snowden d'être «extrêmement prudent» s'il sortait de Russie, pays qui vient de lui renouveler l'asile et de lui permettre de voyager à l'étranger. (7 août 2014)

Keystone

«Si le gouvernement brésilien désirait défendre les droits humains, ce serait un honneur pour moi d'en faire partie», a déclaré Edward Snowden cité dimanche dans une émission de Globo, soulignant ainsi qu'il accepterait l'asile dans ce pays.

«Jamais je n'échangerai des informations contre l'asile», a-t-il averti, en louant le Brésil comme «une des plus intéressantes et dynamiques démocraties dans le monde».

Globo a obtenu les déclarations de l'ancien analyste via mail par l'intermédiaire de son avocat à New York.

L'ex-consultant pour un sous-traitant de l'Agence nationale de Sécurité (NSA) avait demandé l'asile en juillet à plusieurs pays, dont le Brésil, d'une façon générale, avant d'être accueilli pour un an par la Russie.

Edward Snowden qui travaille depuis novembre pour le site VKontakte, réseau social souvent décrit comme le «Facebook russe» a provoqué des coups de tonnerre à répétition depuis l'été avec ses révélations sur l'étendue des programmes de surveillance de la NSA, en particulier visant des pays alliés des Etats-Unis et leurs dirigeants, aurait dérobé environ 1,7 million de documents.

(AFP)

Votre opinion