Football: Soir de cauchemar pour Xamax

Publié

FootballSoir de cauchemar pour Xamax

Les Neuchâtelois se sont inclinés 0-4 à la Maladière en match aller des barrages face à Aarau. Ils ont cependant déposé protêt, s'estimant floués sur l'expulsion de Nuzzolo.

par
Tim Guillemin
Neuchâtel
Symbole de cette soirée d'enfer pour les Neuchâtelois, l'expulsion de Nuzzolo.

Symbole de cette soirée d'enfer pour les Neuchâtelois, l'expulsion de Nuzzolo.

Keystone

Neuchâtel Xamax FCS, battu 0-4 sur sa pelouse par Aarau jeudi, va-t-il obtenir une deuxième chance sur tapis vert? Les Neuchâtelois ont en tout cas déposé protêt à la suite de l'expulsion de Raphaël Nuzzolo à la 53e, demandant que ce match aller des barrages soit rejoué.

S'appuyant des images télévisées, ils estiment en effet que leur avant-centre n'a jamais craché en direction de l'arbitre Stephan Klossner. Celui-ci a cependant expulsé l'attaquant pour cette raison.

Les Xamaxiens ont-ils une chance d'être entendus par la SFL? Réponse dans les prochaines heures. En attendant, sur le terrain, les Rouge et Noir ont été balayés de manière très surprenante par les Argoviens. Et dans les grandes largeurs! Il ne faut ainsi pas oublier qu'ils étaient déjà menés 0-3 lors de l'expulsion litigieuse de Nuzzolo…

Hués par leur public

Qui aurait ainsi pu parier que les Neuchâtelois allaient se faire ainsi siffler par leurs propres supporters à la mi-temps de ce match aller des barrages, dans une Maladière à guichets fermés (12'000 spectateurs)?

Sonnés, menés de trois buts à la pause (!), les Xamaxiens sont rentrés tête (très) basse aux vestiaires, complètement sous le choc de leur première période sabordée. Aarau a ainsi tiré quatre fois en direction du but de Laurent Walthert, a cadré trois de ces envois et a marqué… trois buts! Des chiffres fous, qui en disent long sur l'état de la défense neuchâteloise dans cette première période, tant les Neuchâtelois ont offert ces trois longueurs d'avance aux Argoviens.

Janick Kamber (surtout) et Laurent Walthert (un peu) sont en effet passés au travers sur le 0-1 de Stefan Maierhofer (22e). Charles Pickel, sorti en pleurs un peu plus tard, a complètement manqué son tacle et permis à Petar Misic de servir Varol Tasar pour le 0-2 (34e). Et le même Misic est parti seul affronter Walthert, qui a mis un temps fou à sortir juste avant la pause (45e, 0-3). Xamax était ko, miné par cette succession d'atroces erreurs individuelles.

Nikolic a empêché le 1-0

Tout aurait cependant pu tourner différemment si Serey Die et Raphaël Nuzzolo avaient pu ouvrir la marque à la 18e. Il a fallu une belle intervention de Djordje Nikolic pour préserver ce 0-0 et Xamax a eu l'immense tort d'encaisser ce 0-1 très évitable et de très mal défendre par la suite.

Les très nombreux supporters argoviens (largement plus de 3000 répartis dans tout le stade) ont pu chanter leur joie, eux qui n'ont pas arrêté d'encourager les leurs, y compris pendant les quinze minutes de pause!

Le peuple neuchâtelois s'est quant à lui remobilisé pendant ce quart d'heure et a chaleureusement applaudi les joueurs xamaxiens à leur retour sur la pelouse, comme pour leur dire que tout était encore possible. Même le speaker y est allé de son encouragement, rappelant que de nombreuses équipes européennes avaient renversé des situations défavorables ces dernières semaines.

A-t-il craché vers l'arbitre?

Stéphane Henchoz avait lui réagi dès le 0-2 en faisant entrer Kemal Ademi et en jouant dès lors en 5-2-3, avec Raphaël Nuzzolo et Afimico Pululu sur les ailes pour encadrer le grand avant-centre. Christian Binggeli a lui aussi voulu prendre les choses en main en se positionnant juste derrière le banc de touche des Rouge et Noir, à la manière de Christian Constantin.

La deuxième période a cependant débuté par un nouveau coup dur pour les Neuchâtelois avec la sortie sur blessure de Mike Gomes à la 48e. Puis, encore plus grave, par l'expulsion directe de Raphaël Nuzzolo à la 53e!

Le buteur xamaxien a réclamé un penalty pour une intervention de la défense argovienne sur Janick Kamber et il l'aurait signalé de manière inadéquate à M. Klossner en crachant dans sa direction. Les images télévisées donneraient cependant tort à l'arbitre de la rencontre et Xamax a manifesté son intention de déposer protêt. En attendant, les Neuchâtelois se retrouvaient à dix contre onze, sans leur meilleur joueur, menés de trois buts!

Xamax a cependant bien réagi à ce fait nouveau, notamment par une grosse frappe de Geoffrey Serey Die à la 63e, magnifiquement déviée en corner par l'excellent gardien Djordje Nikolic. Une réaction de courte durée puisque le futur attaquant servettien Varol Tasar a inscrit le 0-4 à la 69e au terme d'une très belle action collective. C'en était fini de cette partie, qui pourrait toutefois avoir une suite sur le plan juridique. Affaire à suivre d'ici au match retour, dimanche à Aarau à 16h.

Neuchâtel Xamax FCS – FC Aarau 0-4 (0-3)

La Maladière, 12'000 spectateurs.

Arbitre: M. Klossner.

Buts: 22e Maierhofer 0-1, 34e Tasar 0-2, 45e Misic 0-3, 69e Tasar 0-4.

Xamax: Walthert; Gomes (48e Tréand), Sejmenovic, Oss, Huyghebaert, Kamber; Serey Die, Pickel (39e Ademi); Doudin; Nuzzolo, Pululu (61e Veloso). Entraîneur: Stéphane Henchoz.

Aarau: Nikolic; Giger, Leo, Bürgy, Obexer; Pepsi (75e Hämmerich), Zverotic; Tasar, Peyretti (67e Frontino), Misic; Maierhofer (82e Karanovic). Entraîneur: Patrick Rahmen.

Notes: Xamax sans Djuric, Xhemajli et Fejzulahi (blessés). Aarau sans Schneuwly, Schindelholz et Jäckle (suspendus), ni Neumayr et Peralta (blessés).

Avertissements: 24e Obexer (jeu dur), 83e Serey Die (jeu dur), 86e Doudin (jeu dur). Expulsion: 53e Nuzzolo (comportement antisportif).

Ton opinion