16.04.2016 à 03:12

Tour du mondeSolar Impulse 2 va bientôt poursuivre son périple

L'avion solaire devrait quitter Hawaï prochainement pour rejoindre l'Amérique du Nord.

1 / 99
Toute l'équipe de Solar Impulse 2 fête la fin du tour du monde de ses pilotes. (Mardi 26 juillet 2016)

Toute l'équipe de Solar Impulse 2 fête la fin du tour du monde de ses pilotes. (Mardi 26 juillet 2016)

Keystone
L'avion Solar Impulse 2, a atterri à Abou Dhabi, vers 02h05 du matin, (heure suisse) mardi 26 juillet, bouclant ainsi son tour du monde sans carburant.  (26 juillet 2016)

L'avion Solar Impulse 2, a atterri à Abou Dhabi, vers 02h05 du matin, (heure suisse) mardi 26 juillet, bouclant ainsi son tour du monde sans carburant. (26 juillet 2016)

AFP
Les deux pilotes Bertrand Piccard (g.) et André Borschberg (d.), se retrouvent, en présence de l'équipe de Solar Impulse et d'un parterre de personnes venus assister à l'atterrissge.  (26 juillet 2016)

Les deux pilotes Bertrand Piccard (g.) et André Borschberg (d.), se retrouvent, en présence de l'équipe de Solar Impulse et d'un parterre de personnes venus assister à l'atterrissge. (26 juillet 2016)

AFP

L'avion solaire Solar Impulse 2 devrait reprendre son tour du monde dans quelques jours, si les conditions climatiques le permettent. Il quittera Hawaï pour se diriger vers le continent nord-américain.

«Le Solar Impulse attend une fenêtre météo lui permettant de voler et nous ne sommes donc pas en mesure de donner une heure et une date pour le décollage», a expliqué jeudi un porte-parole de l'organisation, Chris Shigas.

Fin mars, une porte-parole avait évoqué ce vendredi comme premier départ possible. Elle avait notamment précisé que la première halte dans le pays n'était pas encore déterminée. Trois options sont pour l'instant évoquées: Riverside près de Los Angeles, Mountain View près de San Francisco (Californie) ou Phoenix (Arizona).

L'objectif est d'atteindre l'aéroport new-yorkais de JFK «pour positionner SI2 pour la traversée de l'Atlantique» et boucler le tour du monde, avait-elle ajouté. C'est Bertrand Piccard qui sera aux commandes de l'appareil pour cette nouvelle étape.

A mi-parcours

Parti d'Abou Dhabi le 9 mars 2015, l'avion solaire suisse a accompli jusqu'ici près de 18'000 kilomètres. Le tour du monde a subi un coup d'arrêt en juillet, à mi-parcours de son périple.

L'appareil a été immobilisé pour plusieurs mois, le temps de réparer les batteries endommagées lors de sa dernière étape au-dessus du Pacifique, un périple record de cinq jours et cinq nuits entre la ville japonaise de Nagoya et l'archipel américain de Hawaï.

Il a réussi son premier vol d'essai fin février et a effectué depuis lors neuf vols au total. Les ailes de l'appareil sont couvertes de plus de 17'000 cellules photovoltaïques, qui chargent ses batteries la journée.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!