28.05.2019 à 15:41

SuisseSoleure pour la 41e fois capitale littéraire suisse

Plusieurs dizaines d'autrices et auteurs feront escale à Soleure, où se tiendront une fois de plus les Journées littéraires.

L'écrivain suisse Pedro Lenz en pleine séance de lecture publique.

L'écrivain suisse Pedro Lenz en pleine séance de lecture publique.

Fotomina

Soleure sera pour la 41e fois capitale littéraire de la Suisse du 31 mai au 2 juin. Plus de 70 autrices et auteurs, traductrices et traducteurs présenteront leur actualité lors des Journées littéraires. Parmi eux: 55 Suisses, dont huit Romands.

Lectures, entretiens, rencontres, débats thématiques, ateliers de traduction: pendant trois jours, Soleure vivra au rythme des mots. Côté romand, Etienne Barilier lira des extraits de son dernier roman, «Dans Khartoum assiégée», la journaliste Rinny Gremaud de «Un monde en toc», Douna Loup de «Déployer» et Daniel Sangsue de «Journal d'un amateur de fantômes».

Le poète Baptiste Gaillard présentera son dernier recueil, «Bonsaï» et Odile Cornuz un long poème, «Ma ralentie». L'artiste Meloe Gennai proposera sa pièce «Conception. Pause. Futur. Performance». La traductrice Camille Luscher est également invitée. De célèbres auteurs alémaniques feront aussi le déplacement à Soleure, à l'image de Lukas Hartmann, Milena Moser, Martin R. Dean ou Heinz Helle. L'italien et le romanche ne sont pas oubliés non plus.

Mais si les Journées littéraires se veulent une vitrine de la littérature suisse, des autrices et auteurs remarqués d'autres pays sont conviés. La Française Maylis de Kerangal viendra notamment parler de son dernier ouvrage, «Un monde à portée de main». L'écrivaine allemande Karen Duve recevra le Prix littéraire de Soleure.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!