07.07.2015 à 10:35

Fédérales 2015Soleure: Qui perdra son siège au National?

Tous les élus au National se représentent en octobre. Mais l'un d'eux n'aura plus de siège, le canton de Soleure perdant un fauteuil à la Chambre du peuple.

L'UDC Walter Wobmann, connu comme le père de l'initiative anti-minarets, devrait être réélu sans problème dans le canton de Soleure.

L'UDC Walter Wobmann, connu comme le père de l'initiative anti-minarets, devrait être réélu sans problème dans le canton de Soleure.

Keystone

Les sept conseillers nationaux soleurois sortants se représentent aux élections fédérales d'octobre. Mais au moins l'un d'eux est sûr de ne pas voir son mandat renouvelé. Pour la prochaine législature, le canton ne disposera en effet plus que de six sièges à la Chambre du peuple.

Les deux élus de l'UDC sont solidement ancrés dans le paysage politique cantonal. Avec ses 24 ans de service sous la Coupole, Roland Borer est le plus ancien des conseillers nationaux soleurois. Walter Wobmann est connu comme le père de l'initiative anti-minarets et a mené avec succès le combat contre la vignette à 100 francs.

Le libéral-radical Kurt Fluri, maire de Soleure, bénéficie d'une grande visibilité grâce à ses engagements dans plusieurs comités et autres mandats. C'est également le cas de Stefan Müller-Altermatt (PDC), qui doit son omniprésence surtout aux médias sociaux.

Alliances attendues

Son collègue de parti Urs Schäfli reste lui discret. Tout comme le socialiste Philipp Hadorn. L'autre socialiste, Bea Heim, a quant à elle essuyé la critique de son parti à cause de son âge. A 69 ans, elle a toutefois réussi à ne pas être reléguée sur la liste des plus de 60 ans.

Au final, les apparentements seront décisifs. Les partis ne les ont pas encore annoncés. Il est pensable que le centre (PDC, Vert'libéraux, PBD et PEV) s'allie comme au Grand Conseil, où il forme un seul groupe parlementaire. Le PS et les Verts pourraient également former une alliance. L'apparentement semble en revanche compromis pour le PLR et l'UDC qui ne sont pas en bons termes.

Sérieuse concurrence pour les Etats

Les deux conseillers aux Etats sortants se représentent eux aussi. Pirmin Bischof (PDC) et Roberto Zanetti (PS) auront du pain sur la planche pour défendre leurs fauteuils.

Le PLR est bien décidé à récupérer le mandat perdu il y a quatre ans après 163 ans de présence à la Chambre des cantons. Il lance dans la course Marianne Meister, maire de Messen (SO).

L'UDC veut briguer une première représentation aux Etats avec Walter Wobmann, également sur la liste pour le National. Il avait déjà tenté sa chance en 2011, sans succès.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!