Bienne: Son «merci» et son «danke» ont été retirés du rond-point
Actualisé

BienneSon «merci» et son «danke» ont été retirés du rond-point

Figure locale, Raspoutine avait posé sans autorisation un lettrage sur un parterre fleuri. Il a été retiré par les jardiniers municipaux.

par
lematin.ch
Vendredi matin, Raspoutine n'a plus retrouvé ses remerciements adressés à ceux qui sont au front de la pandémie.

Vendredi matin, Raspoutine n'a plus retrouvé ses remerciements adressés à ceux qui sont au front de la pandémie.

V.Dé

L'immigré libanais Narcis «Raspoutine» Ghazarian (77 ans) a posé sans rien demander un «danke» suivi d'un «merci» en grosses lettres blanches, sur le rond-point situé devant la gare de Bienne, à la place Guisan. Las! Ce message adressé à ceux qui sont au front du Covid-19 a été retiré vendredi par les jardiniers municipaux.

Le rond-point et son arrangement floral sont attribués en ce moment à la Société Nautique Étoile Bienne (SNEB), un club d'aviron qui fête ses 125 ans. Les rameurs ne se sont pas plaints, mais l'espace public n'est pas à la disposition de qui veut l'occuper.

Diverses actions

«Raspoutine s'engage régulièrement pour diverses actions et le fait parfois savoir sur le rond-point de la place Guisan», indique Markus Brentano, chef du Service des espaces verts.

«Bien que rapidement informés, nous n'intervenons pas immédiatement. Nous laissons les installations en place un ou deux jours avant de les enlever et de les entreposer chez nous», reprend Markus Brentano.

«Je n'ai pas demandé d'autorisation: on me l'aurait refusée», confiait au «Matin.ch» Narcis «Raspoutine» Ghazarian, le 1er avril dernier.

Dépité vendredi

Ce décorateur et magicien qui anime des anniversaires et des mariages était dépité vendredi: «L'espace public appartient-il uniquement à ceux qui peuvent se le payer? J'ai simplement voulu dire merci...», plaide cette figure locale, saluée et félicitée ici par un chauffeur de trolleybus, là par un patron de bistrot.

«L'action de Raspoutine a eu l'effet escompté», fait remarquer Markus Brentano, après avoir visionné sur le web des photos du «merci» et du «danke». Lundi prochain, Raspoutine ira récupérer son lettrage au Service des espaces verts. Il prévoit de revenir à la charge à Pâques, à la place Centrale, avec ses lettres et des bougies posées sur le bitume.

Vincent Donzé

Votre opinion