Votations - Sondage Tamedia: le mariage pour tous en voie d’être accepté
Publié

VotationsSondage Tamedia: le mariage pour tous en voie d’être accepté

Deux semaines avant les votations du 26 septembre, 67% des votants soutiennent actuellement le mariage pour tous et 63% rejettent l’initiative 99%.

67% des votants sont actuellement favorables ou plutôt favorables au mariage pour tous.

67% des votants sont actuellement favorables ou plutôt favorables au mariage pour tous.

iStockphoto

Tamedia et 20 minutes viennent de réaliser la troisième vague du sondage, tous titres confondus, organisé en prélude aux votations fédérales du 26 septembre 2021. Les 9 et 10 septembre, 16 270 personnes de toute la Suisse ont participé à ce sondage en ligne dont la marge d’erreur se situe à 1,2 point de pourcentage.

Un référendum avait été déposé à l’encontre de la décision prise par le Parlement, par voie législative, de permettre aux couples homosexuels de se marier civilement, et ainsi de les mettre sur un pied d’égalité avec les autres couples sur le plan institutionnel comme sur le plan juridique, et également de donner aux couples de femmes mariées l’accès à un don de sperme aux conditions fixées par la loi.

Selon le sondage, 67% des votants sont actuellement favorables ou plutôt favorables au «mariage pour tous». Les défenseurs peuvent donc continuer à tabler sur un large soutien. 32% des votants sont hostiles au projet. Les positions sont établies, comme cela ressortait déjà de la précédente vague de sondage.

Deux arguments principaux sont avancés en faveur du projet: la moitié des défenseurs estiment que l’homosexualité et la bisexualité relèvent de la norme depuis longtemps, et que l’extension du mariage met fin à une inégalité de traitement. Près d’un tiers estime que l’État n’a pas à favoriser un mode d’existence par rapport à un autre.

Trois arguments sont avancés par les détracteurs: premièrement, ils estiment qu’une telle extension n’est pas nécessaire, dans la mesure où les couples homosexuels ont déjà la possibilité de contracter un partenariat enregistré. Ensuite, le mariage pour tous porte atteinte au bien de l’enfant, et enfin, le mariage est réservé à une union entre un homme et une femme.

Selon le modèle de prévisions, l’adoption du «mariage pour tous» est «probable». Cela signifie que selon le modèle, le projet devrait être adopté dans près de neuf cas sur dix.

Si les votations avaient lieu aujourd’hui, 34% des voix seraient favorables à «l’initiative 99%» des Jeunes socialistes, qui vise à imposer davantage les revenus des capitaux. L’initiative serait rejetée par 63% des votants. La tendance au rejet s’est donc encore accentuée depuis le dernier sondage.

L’«initiative 99%» n’est soutenue que par la gauche. 71% des sympathisants du PS et 72% des sympathisants des Verts ont l’intention de voter oui.

Près d’un tiers des opposants sont d’avis qu’une imposition plus forte des revenus des capitaux nuirait à l’attractivité de la place économique suisse et, à moyen terme, à l’ensemble de l’économie publique. Les défenseurs avancent principalement l’argument selon lequel le fossé entre les pauvres et les riches en matière de fortune ne cesse de s’accroître, et que l’initiative vise à créer davantage de justice distributive entre les personnes ayant des revenus normaux et les «super-riches».

Selon le modèle de prévisions, l’adoption de l’initiative des Jeunes socialistes est «très peu probable». Cela signifie que selon le modèle, le projet devrait être rejeté dans neuf cas sur dix.

(Tamedia)

Votre opinion

120 commentaires