Publié

Prothèses auditivesSonova enregistre un bénéfice supérieur aux prévisions

Sonova publie de solides résultats au titre du premier semestre de son exercice 2013/14, supérieurs aux attentes.

Le groupe zurichois, numéro un mondial des prothèses et appareils auditifs, relève du coup ses prévisions annuelles.

Son bénéfice net a progressé de 10,1% sur un an à 163,7 millions de francs. Au niveau opérationnel, le résultat EBITA (avant acquisitions, amortissements et dépréciations) a augmenté de 10,6% à 206,2 millions. Quant au chiffre d'affaires, il a crû de 8,6% à 947,8 millions, précise l'entreprise sise à Stäfa (ZH) lundi qui emploie quelque 9100 collaborateurs à travers le monde.

Cette performance se révèle supérieure aux prévisions des analystes interrogés par l'agence financière AWP. Ceux-ci anticipaient en moyenne un chiffre d'affaires de 926,4 millions de francs, un résultat EBITA de 200,2 millions et un profit net de 161,7 millions.

Ces résultats, qualifiés de convaincants par les analystes, semblent réjouir également les investisseurs. A l'ouverture de la Bourse suisse, le titre bondissait de 6% à 125,40 francs.

Le directeur général, Lukas Braunschweiler, se félicite en outre d'une amélioration significative des marges, constituant «un pas supplémentaire dans la mise en oeuvre de nos objectifs financiers à moyen terme». Il se réjouit également de la solide croissance organique ( 9,6%) et de l'embellie dans tous «les domaines et des produits, de même que dans l'ensemble des régions».

Forte croissance en Asie/Pacifique

La zone Asie/Pacifique a enregistré la croissance la plus vive ( 22,9% en monnaies locales). Suivent les Etats-Unis ( 10,1%) et la région regroupant l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique ( 8,3%), dont les affaires constituent la plus grande part des ventes (38%).

Le segment des appareils auditifs a vu ses revenus croître de 8,1% à 865,8 millions de francs. Les acquisitions y ont apporté un plus de 0,9%.

La division implants cochléaires - électrodes posés sous la peau derrière l'oreille dans le cadre d'une intervention chirurgicale - a pour sa part inscrit un chiffre d'affaires de 82 millions de francs, en hausse de 15,0% au regard des six premiers mois de 2012/13. Et elle a retrouvé l'équilibre au niveau EBITA, selon le communiqué.

Prévisions relevées

Seul bémol: les effets de change défavorables. Et les variations monétaires continueront à influencer négativement les résultats du groupe, comme ce fut le cas au premier semestre, avertit Sonova.

Le groupe tente de contrer ces effets par sa stratégie d'allocations de ressources. Il profite d'activités équilibrées, travaille avec une corbeille de devises diversifiée et joue sur les flux de marchandises, précise Lukas Braunschweiler à l'AWP.

Ces fluctuations ne sauraient ternir l'optimisme de Sonova. Dans le sillage de «chiffres solides et des perspectives positives pour le second semestre», la firme relève ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice 2013/2014.

Elle escompte désormais une hausse des ventes comprise entre 8 et 10% et du résultat EBITA entre 11 et 14%, le tout en devises locales et sur une base normalisée. Elle tablait, en septembre, sur une amélioration des ventes de 6 à 8% et de l'EBITA entre 9 et 13%.

Pour mémoire, son bénéfice net avait chuté de 54,5% à 112 millions de francs au cours de l'exercice 2012/13, en raison des provisions effectuées pour un litige judiciaire aux Etats-Unis.

Dans ce dossier opposant sa filiale américaine Advanced Bionics à plusieurs plaignants et portant sur des implants cochléaires défectueux, le groupe a trouvé une issue le mois passé. Il a signé une série d'accords extra-judiciaires avec une majorité des personnes concernées, sans dévoiler le montant de l'indemnisation.

(ats)

Ton opinion