Révélations: Sophie Darel: «Claude François m’a sauté dessus. C’était très très insistant»

Publié

RévélationsSophie Darel: «Claude François m’a sauté dessus. C’était très très insistant»

L’ex-animatrice a raconté le jour où le chanteur lui a demandé de venir voir quelque chose dans sa chambre pour ensuite se faire très insistant. Elle a refusé ses avances et n’a pas voulu porter plainte.

Sophie Darel, 76 ans, pendant l’émission «L’Instant de Luxe» sur Non Stop People, ce mercredi 9 septembre.

Sophie Darel, 76 ans, pendant l’émission «L’Instant de Luxe» sur Non Stop People, ce mercredi 9 septembre.

Capture d’écran

Invitée dans l’émission «L’Instant de Luxe» sur Non Stop People ce 9 septembre, Sophie Darel a évoqué ses liens avec Claude François. Alors que l’ex-animatrice revenait sur sa réputation de croqueuse d’hommes, elle a assuré qu’elle se serait bien passée du célèbre chanteur.

«J’étais en tournée avec lui et je n’avais pas encore commencé la télé, a-t-elle expliqué. J’étais totalement inconnue. Je présentais donc un spectacle dans lequel il était. Et moi, ça me fascinait de le voir parce que c’était un monstre. Il était super en avance! La preuve est qu’il est toujours vachement dans le coup. Un jour il me dit, j’étais toute minette: «J’ai un truc formidable dans ma chambre qui purifie l’air!» Comme quoi j’étais très jeune! Il me dit: «Viens voir, tu n’as jamais vu ça dans une chambre!» Donc j’y vais avec son secrétaire et en arrivant il me montre l’appareil qui purifie et là, il me saute dessus! Mais carrément! Ça ne s’est pas fait.»

Sophie Darel a poursuivi son récit en assurant que «c’était très très insistant». «Je n’étais pas d’accord, je ne voulais pas. Il était tellement nerveux ce garçon-là, je me suis dit: «Cela doit être terrible»», a-t-elle continué, tout en assurant ne pas avoir été traumatisée.

«Tu ne sais pas ce que tu as raté!»

«Je suis une fille de la scène, du public. Je n’avais pas la même mentalité d’aujourd’hui à porter plainte et faire des procès. C’est très bien que ça se fasse, a-t-elle souligné. Lui après, quand il venait dans les émissions, il me faisait porter des fleurs parce qu’il était très généreux», a-t-elle raconté. Mais l’artiste n’était pas du tout rongé par la culpabilité. «Il m’a dit: «Tu ne sais pas ce que tu as raté!»»

(LeMatin.ch)

Ton opinion

16 commentaires