Santé: Sophie Turner en dépression: «Je pleurais continuellement»
Actualisé

SantéSophie Turner en dépression: «Je pleurais continuellement»

L'actrice de 23 ans a confié qu'elle souffre de dépression depuis six ans. Elle a décidé de faire une pause dans sa carrière afin de se soigner.

par
Cover Media
Elle a pu compter sur l'aide de son fiancé, Joe Jonas.

Elle a pu compter sur l'aide de son fiancé, Joe Jonas.

Angela Weiss / AFP

Sophie Turner a révélé souffrir de dépression depuis six ans et avoir besoin de temps pour s'occuper d'elle. La Sansa Stark de «Game of Thrones» a donc décidé de lever le pied afin de pouvoir se soigner au mieux.

«Je fais une pause en ce moment. J'ai pris un break pour me concentrer sur ma santé mentale parce qu’il me semblait que c’était important. Donc je suis toujours là-dedans et je vais faire de la promo pour la dernière saison de «Game of Thrones» et le film «Dark Phoenix». Le dernier X-Men doit sortir en juin, donc je serai prête pour assurer le grand tour promotionnel», a-t-elle confié dans le podcast de Dr. Phil.

Elle a envie d'intégrer une école de police

L’interprète de Sansa Stark souhaite mettre à profit ce temps libre pour faire ce qu’elle aime et, contre toute attente, la jeune femme se voit bien devenir policière! «Je veux faire beaucoup de choses, et pas uniquement dans l’industrie du film. En ce moment, j’ai très envie d'intégrer une école de police pour devenir flic. Je suis fascinée par le crime et les raisons qui poussent les gens à faire certaines choses et tout le processus d’interrogatoire, comment vous manipulez vos mots pour obtenir une confession. Ça m’intéresse», a-t-elle ajouté.

Sophie Turner doit également s’occuper de son mariage avec Joe Jonas prévu cette année. Le couple s'est fiancé l’année dernière et pourrait se dire «oui» en France à en croire certaines rumeurs.

La comédienne a tenu à remercier son fiancé pour l’avoir aidée dans sa dépression: «Je ne voulais même pas voir mes meilleurs amis. Je pleurais continuellement. Rien que de m’habiller, je me disais: «Je ne peux pas le faire. Je ne peux pas sortir. Il n’y a rien que je veux faire.» Aujourd’hui, je m’aime, ou en tout cas, plus qu’avant. Je suis aujourd’hui avec quelqu’un qui me fait comprendre que j’ai des qualités et quand quelqu’un vous dit qu’il vous aime chaque jour, ça vous aide à vous aimer un peu plus.»

Votre opinion