19.02.2016 à 06:45

Sciences occultesSorciers en quête de clients

Chèvres égorgées, poules décapitées ou encore gris-gris: le vaudou «suisse» n’a rien à envier aux pratiques d’ailleurs. Témoignages.

par
Sarah Zeines

Tenu par les pattes, le coq bat violemment des ailes alors que la lame s’approche. Il a à peine le temps de protester avant que le couteau n’atteigne sa gorge. Son sang gicle sur fond d’incantations et de pas de danse. Mais sa mort n’aura pas été vaine, à en croire Maître Kemboaze, sorcier originaire du Bénin qui effectue ces rituels dans la région lausannoise. «Dans la plupart des cas, le sacrifice est nécessaire pour soigner le mal, assure-t-il. A chaque type de problème, son protocole à suivre.»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!