Publié

Cyclisme sur pisteSpectaculaire embardée aux Européens de Munich

La championne du monde italienne Letizia Paternoster a été prise dans une chute collective à 50 km/h. Bilan: clavicule cassée et commotion cérébrale.

par
Emmanuel Favre
(Munich)
L’Italienne Letizia Paternoster a passé la nuit à l’hôpital après cet accident.

L’Italienne Letizia Paternoster a passé la nuit à l’hôpital après cet accident.

IMAGO/Panoramic International

Un terrible crash s’est produit samedi soir lors de la finale de la course à élimination féminine du Championnat d’Europe à Munich.

La championne du monde Letizia Paternoster (23 ans) s’est retrouvée au centre d’une embardée qui a provoqué la chute de six compétitrices qui roulaient à 50 km/h. L’Italienne a violemment heurté la piste avec la tête avant d’être touchée par une concurrente polonaise qui la poursuivait.

La course a été interrompue pendant 45 minutes, le temps de porter secours à Letizia Paternoster, qui a quitté l’anneau sur une civière avant d’être transportée dans un hôpital bavarois où elle a passé la nuit en observation.

Letizia Paternoster n’a pas perdu connaissance.

Letizia Paternoster n’a pas perdu connaissance.

IMAGO/Belga

Dimanche matin, la Fédération italienne de cyclisme a communiqué que sa championne s’était brisé la clavicule droite et qu’elle souffrait d’une commotion cérébrale.

Son entraîneur Marco Villa (53 ans) a ajouté: «Elle m’a demandé où elle était, mais elle m’a reconnu et a voulu savoir quelles courses elle devait disputer dimanche.»

Letizia Paternoster est championne du monde en titre.

Letizia Paternoster est championne du monde en titre.

imago images/Beautiful Sports


La compétition a repris et a été remportée par la Belge Lotte Kopecky. L’Argovienne Michelle Andres (25 ans) s’est emparée de la cinquième place.

Ton opinion