18.08.2018 à 19:09

TriathlonSpirig fait chavirer 15'000 spectateurs à Lausanne

La Zurichoise et le Norvégien Gustave Iden ont remporté l'épreuve de Coupe du monde. Fridelance 15e.

par
Pierre-Alain Schlosser
Nicola Spirig savoure un nouveau succès à Lausanne.

Nicola Spirig savoure un nouveau succès à Lausanne.

Keystone

Nicola Spirig a rendu la fête encore plus belle. Samedi à Ouchy, la championne olympique de Londres a mis les 15'000 spectateurs dans sa poche. Avec un certain panache, elle a enlevé cette épreuve de Coupe du monde avec une avance de 51 secondes sur l'Américaine Taylor Knibb.

Un peu plus d'une semaine après avoir remporté l'or (individuel) et l'argent (par équipe) des Européens de Glasgow, la protégée de l'entraîneur Brett Sutton a assuré le show. Comme en Ecosse, elle est sortie de l'eau avec un léger retard (44'') qu'elle a rapidement comblé après un effort court, mais intensif dans le premier des sept tours de vélo. "Malheureusement, j'ai souffert de crampes à ce moment-là", précise la Zurichoise de 36 ans. Ce qui explique pourquoi elle n'a pas creusé l'écart dans un parcours accidenté qui lui convient particulièrement bien.

Menant un quatuor complété par l'Américaine Knibb, l'Italienne Steinhauser et la Française Gautier, la Suissesse a fait la différence sur la course à pied. Après quelques hectomètres déjà, elle a réussi à s'échapper pour ne plus jamais être rattrapée. Son avance était telle, qu'elle a pu saisir un drapeau à croix blanche et savourer sa victoire en tapant dans les mains du nombreux public venu l'encourager. "J'ai reçu beaucoup de soutien ici, cela m'a aidé. Dès le début de la course à pied, j'ai placé une accélération pour faire le vide derrière moi. Et pour tout dire, j'étais heureuse de ne pas avoir à sprinter.

Les autres Suissesses Lisa Berger et la Vaudoise Estelle Perriard terminent respectivement aux 20e et 21e places.

Fridelance 15e, Salvisberg au tapis

La course des messieurs s'est elle aussi décidée en course à pied. Après 1,5 km de natation et 40 km à vélo, 32 athlètes se trouvaient dans le peloton de tête. Mais très vite, les Norvégiens Iden et Blummenfelt ont pris les choses en mains en compagnie du Britannique Jonathan Brownlee et du Hongrois Bicsak. Après une accélération dont il a le secret, Iden a pris la clé des champs à 3 km de l'arrivée, pour s'imposer finalement avec 31 secondes d'avance sur Brownlee.

Du côté des Suisses, Max Studer (11e) a été le meilleur. Les régionaux de l'étape Sylvain Fridelance (15e) et Adrien Briffod (29e) ont montré le maillot durant toute l'épreuve. Sylvain Fridelance est sorti de l'eau aux avant-postes et s'est toujours retrouvé en bonne position, en cyclisme. Quant à Briffod, il a même pris le leadership au 5e tour à vélo. Mais des crampes à l'estomac ont eu raison de sa course à pied.

Dans la descente du Denantou, le Bernois Andrea Salvisberg a été victime d'une chute. Le malheureux a touché une barrière et a été contraint d'abandonner, après un vol plané. Il s'est relevé en tenant un de ses poignets. Il a logiquement été conduit au CHUV, pour y subir des examens. Les premières nouvelles sont rassurantes. Il ne souffrirait d'aucune lésion majeure.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!