Athlétisme - Sprunger déçoit avant Tokyo, Del Ponte brille
Actualisé

AthlétismeSprunger déçoit avant Tokyo, Del Ponte brille

Pour le dernier rendez-vous avec les JO, la Vaudoise n’a pas atteint son objectif sur 400 m haies au meeting de Gateshead (Angleterre), comptant pour la Ligue de Diamant. La Tessinoise, elle, a remporté le 100 m.

par
Sport-Center
Lea Sprunger n’est pas parvenue à descendre sous la barre des 55 secondes, à Gateshead.

Lea Sprunger n’est pas parvenue à descendre sous la barre des 55 secondes, à Gateshead.

AFP

Lea Sprunger n’arrivera pas à Tokyo dans une condition idéale. Juste avant le meeting de Gateshead (Angleterre) estampillé Ligue de Diamant, qui se déroulait ce mardi, son entraîneur Laurent Meuwly avait fixé le cap à suivre sur 400 m: «Idéalement, courir en dessous des 55 secondes.»

À l’occasion de cette dernière course avant les Jeux olympiques, la Vaudoise n’a pas atteint l’objectif. Elle a terminé 6e en 55’’39. Bien au-dessus, donc, de la barre visée. La prodige néerlandaise Femke Bol (21 ans), devenue la 4e meilleure performeuse de tous les temps sur 400 m haies il y a 9 jours, s’est imposée en 53’’24 devant l’Américaine Shamier Little (54’’53) et la Jamaïcaine Janieve Russell (54’’66).

Freinée par des problèmes au tendon d’Achille puis au mollet, Lea Sprunger a vécu une préparation tronquée. Peut-elle se présenter au Japon à son meilleur niveau? Rien n’est moins sûr…

Le relais au rendez-vous

En revanche, Laurent Meuwly peut être satisfait de la prestation de son autre protégée, Ajla Del Ponte. La Tessinoise, engagée sur le 100 m, a franchi la ligne en première en 11’’19, juste devant la Canadienne Khamica Bingham (11’’23). L’autre Suissesse en lice, Cynthia Reinle, a terminé dernière (11’’77).

La soirée de Del Ponte aurait pu être encore plus réjouissante si le relais dames dont elle faisait partie pour le 4 x 100 m était monté sur le podium. Les Suissesses (outre Del Ponte, Riccarda Dietsche, Sarah Atcho et Cynthia Rein étaient engagées) ont été à la lutte jusqu’au bout mais se sont fait ravir la troisième place sur la ligne d’arrivée pour un centième, par le quatuor «All Stars» (42’’45 contre 42’’46). Malgré cette petite déception, le relais suisse a montré qu’il pouvait légitimement viser une médaille à Tokyo.

Votre opinion