21.11.2020 à 08:52

Hockey sur glaceSprunger se libère contre un Bienne asphyxié

Grâce notamment à un doublé de son capitaine, FR Gottéron a battu Bienne (4-1). Julien Sprunger n’est plus qu’à deux points du record de Slava Bykov.

par
Grégory Beaud, Fribourg
Julien Sprunger devant le Biennois Fabio Hofer vendredi soir à la BCF Arena à Fribourg.

Julien Sprunger devant le Biennois Fabio Hofer vendredi soir à la BCF Arena à Fribourg.

KEYSTONE

Julien Sprunger a dû attendre la douzième journée de championnat pour faire enfin trembler les filets. Pour un sniper comme lui, ce 324e but en carrière a été long à venir. Et quel but. Un tir dévié par Kevin Fey dans ses propres filets a suffit à faire son bonheur. «Au bout d’un moment, je savais que ça allait venir. Un tir qui me rebondit dessus ou autre, il fallait être patient, a-t-il remarqué après la rencontre. Mais c’est sûr que je vais m’en satisfaire. On ne marque de toute façon pas que des lucarnes et des beaux buts (rires).» Sa collection de points, Julien Sprunger l’a poursuivie en fin de soirée puisque c’est lui qui a assuré le succès des Dragons dans la cage vide (4-1).

A deux points de Slava Bykov

Celui qui a pour habitude de totaliser quasi systématiquement autant de buts que de passes décisives en est désormais à 325 réussites pour… 324 assists. «On me parlait beaucoup de cette période sans but, récemment», a remarqué le double buteur. Un constat qu’a également fait son entraîneur Christian Dubé: «Je trouve qu’on en a peut-être un peu trop fait là autour ces derniers temps. Parce que dans le jeu, Julien était bon. Nous savions que cela allait venir.»

Une situation qui, visiblement, ne le laissait pas indifférent. «A chaque match, je me disais que c’était le bon, que cela allait tourner, a-t-il précisé. Ce soir, cela a enfin été le cas. Ces derniers temps, j’avais l’impression de passer mon temps aux interviews à parler du nombre de matches sans but. Cela fait du bien de pouvoir passer à autre chose.»

Kevin Fey (à dr.) a dévié le puck de Julien Sprunger dans le filet.

Kevin Fey (à dr.) a dévié le puck de Julien Sprunger dans le filet.

KEYSTONE

Va-t-on désormais le laisser tranquille avec les chiffres? Pas sûr. Avec ses 649 points, Julien Sprunger n’est plus qu’à deux longueurs de Slava Bykov au classement des meilleurs compteurs de l’histoire de FR Gottéron. «On m’en a parlé récemment, a-t-il détaillé. Je n’étais pas au courant. Mais il faut remettre les choses dans leur contexte. Slava Bykov et Andrei Khomutov ont joué trois cents et quelques matches avec FR Gottéron. Moi j’en suis bientôt à 850 ou 900. Bien sûr que si je pouvais atteindre cette marque, ce serait un honneur. Mais ils resteront des idoles.»

Bienne patine dans le yogourt

Pendant que Fribourg savoure sa première place (avec deux matches de plus que Lausanne et Zoug toutefois) et cette période faste, Bienne rigole largement moins. Outre l’accumulation métronomique de défaites, c’est également le manque chronique de réussite en zone offensive qui interpelle. Toni Rajala personnifie ce constat. Alors que le score était de 2-1, le serial buteur devenu vendangeur s’est heurté à un excellent Reto Berra. En temps normal, cette échappée aurait probablement connu meilleur sort. Mais actuellement, Bienne patine dans le yogourt.

Avec quatre défaites lors des cinq derniers matches et une piètre impression générale, l’équipe seelandais joue déjà un match couperet samedi soir contre Langnau dans leur Tissot Arena. Entre les deux clubs bernois actuellement en queue de peloton, malheur au vaincu. En cas de nouvelle contre-performance, il serait peut-être temps de remettre la place de Lars Leuenberger en question. A moins que ce ne soit déjà le cas?

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
7 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Vendetta

21.11.2020 à 09:38

Un but grâce au patin maladroit d'un biennois, un but dans la cage vide ! Le titre de l'article est stupide.

Marcel Glovelier

21.11.2020 à 09:19

Fribourg a passé une soirée tranquille. Comment Ce Bienne sans âme, sans bisque, sans druide aurait-il pu le faire douter? Effectivement des changements seraient les bienvenus.