Phénomène: «Spyce», le restaurant où les cuistots sont des robots
Publié

Phénomène«Spyce», le restaurant où les cuistots sont des robots

D'un côté un groupe d’ingénieurs du MIT. De l'autre, un chef étoilé. Résultat: le premier restaurant presque entièrement automatisé est né.

par
K.A.

Voilà bientôt une semaine que le restaurant phénomène «Spyce» a ouvert ses portes, à Boston (USA). Sa particularité? Les cuistots ont été remplacés par sept marmites à induction automatisées. Cet audacieux projet a été développé durant deux ans par un groupe d’ingénieurs du MIT, à Cambridge, en association avec le chef étoilé Daniel Boulud, rapporte ladn.eu.

«Nous étions quatre étudiants du MIT vraiment affamés et des coéquipiers de water-polo agacés de devoir dépenser 10$ en déjeuners et dîners à emporter. Nos appétits de sportifs exigeaient une meilleure nutrition, mais nos budgets étudiants ne permettaient pas ce genre de dépense. Nous rêvions alors d’une alternative: un robot qui cuisine des plats savoureux et nutritifs, les sert et nettoie tout ensuite», expliquent les ingénieurs.

Les plats (à 7,50 dollars) proposés par ce resto futuriste sont inspirés de la cuisine du monde. Italien, libanais, marocain, indien... Une fois la commande passée sur un écran tactile, le robot sélectionne les ingrédients dans un réfrigérateur, les dose et les envoie dans un wok brûlant. Dès que la cuisson est terminée, le wok s’incline pour déverser le contenu dans un plat.

Il ne reste plus qu'à le garnir et le servir. C'est à ce moment-là que la machine et l'Homme se serrent les coudes. L'objectif de «Spyce» n'est donc pas de déshumaniser cet étonnant espace. «S’ils sont moins nombreux que dans un restaurant à service rapide standard, les employés que nous avons sont bien payés!», assurent les partenaires.

Dernière innovation: avant de passer à la commande suivante, les woks sont programmés pour s'auto-laver.

Votre opinion