Football: Stade Lausanne-Ouchy craque à Aarau
Publié

FootballStade Lausanne-Ouchy craque à Aarau

Les Vaudois se sont inclinés dans les dernières minutes à Aarau lundi (1-2), au terme d’un match animé. Ce résultat fait les affaires de son adversaire dans la course à la montée.

par
Brice Cheneval
Kevin Spadanuda, avec un doublé, a été le bourreau du SLO.

Kevin Spadanuda, avec un doublé, a été le bourreau du SLO.

Marc Schumacher/freshfocus

Un Aarau engagé dans la dernière ligne droite pour la promotion, un Stade Lausanne-Ouchy libéré de toute pression liée au résultat: sur le papier, la confrontation de ce lundi soir au Brügglifeld proposait des arguments pour virer au spectacle. Et ce fut le cas. C’est simple, les deux équipes ont tenté 28 tirs au total, pour une dizaine d’occasions très franches, dont sept rien qu’en première mi-temps.

Un tempo infernal, des prises de balle sans cesse dirigées vers l’avant, des risques dans tous les sens: les 45 minutes initiales ont donné lieu à un spectaculaire but-à-but. Où les gardiens se sont autant mis en évidence que les attaquants ont manqué de lucidité. Dans le premier cas, il faut saluer la parade d’Ammeter sur une tête à bout portant de Labeau (19e), ainsi que les détentes de Steffen devant Spadanuda (15e), Balaj (22e) et Jäckle (33e). En revanche, les frappes hors cadre de Spadanuda (20e) et Labeau (12e, 42e), pourtant seuls face au dernier rempart, sont à mettre sur le compte de la maladresse.

Belle opération

Face à autant de situations brûlantes, le score était voué à évoluer. La différence est venue de Spadanuda. Cette fois, l’ailier terminait le travail en un-contre-un, même s’il devait s’y reprendre à deux reprises (62e). Le SLO, plus à la peine offensivement en deuxième période, bénéficiait de deux nouvelles opportunités en or mais Ammeter s’interposait encore devant Hadzi (66e) puis Ajdini (79e). En revanche, le portier argovien ne pouvait rien sur l’égalisation d’Okou (81e), à l’affût d’un centre ayant traversé toute la défense et qui n’avait plus qu’à pousser le ballon dans les filets.

Le partage des points se profilait lorsque Spadanuda enfilait son costume de sauveur pour offrir une victoire salvatrice à Aarau (90e). À deux journées de la fin, l’équipe de Stephan Keller s’empare de la première place, en attendant le résultat de Schaffhouse à Thoune ce mardi. L’opération est d’autant plus belle que Winterthour, le troisième candidat à la montée, a été tenu en échec à Wil dans l’autre match de la soirée (1-1).

Une lutte dans laquelle le SLO est réduit au rôle de spectateur. En attendant la saison prochaine.

Aarau - SLO 2-1 (0-0)

Votre opinion