Tennis: Stan Wawrinka, à quatre victoires du Masters

Publié

TennisStan Wawrinka, à quatre victoires du Masters

Oui, le Vaudois est toujours en course pour le tournoi des Maîtres à Londres. Pour lui, tout commence jeudi soir contre Rafael Nadal.

par
Sport-Center
A Paris, Stan Wawrinka a dompté Marin Cilic mercredi 7-6 7-6.

A Paris, Stan Wawrinka a dompté Marin Cilic mercredi 7-6 7-6.

Keystone

Rêvons un peu. On est dimanche soir, Stan Wawrinka vient de remporter le titre au tournoi de Paris-Bercy - allez, au hasard contre Stefanos Tsitsipas, tombeur de Novak Djokovic en demi-finales - et de se qualifier pour le Masters de Londres, agendé du 10 au 17 novembre. Avouons que si on était à la place du Vaudois, cela nous arracherait plus d'un sourire, sur le podium de l'AccorHotels Arena.

D'abord parce que le triple vainqueur en Grand Chelem n'a plus goûté aux joies de lever un trophée depuis deux ans et demi et sa victoire en finale à Genève en 2017. Il a effleuré ce bonheur à Anvers, en Belgique, au début du mois, avant de craquer face au revenant Andy Murray. Ensuite car le 16e joueur mondial appuierait par un acte fondateur son coup de gueule de la semaine passée à Bâle, lui qui estime que sa saison 2019 n'est pas jugée à sa juste valeur par la presse helvétique.

Forfait à la veille de son quart de finale contre son compatriote Roger Federer aux Swiss Indoors, officiellement pour une blessure au dos contractée à la fin de son marathon face à Frances Tiafoe, «Stan The Man» est encore mathématiquement en course pour le tournoi des Maîtres. Pour y aller, une seule issue possible: triompher au Masters 1000 parisien. Et le natif de St-Barthélémy a son destin à mains, contrairement à ses rivaux dans la course à Londres, Gaël Monfils et Alex De Minaur.

Alexander Zverev qualifié pour le Masters depuis mercredi, ils sont quatre, avec Matteo Berrettini, toujours en course. Tout commence jeudi soir (pas avant 19h30) pour Stan Wawrinka, qui a clairement tout à gagner contre Rafael Nadal. Il avait d'ailleurs battu l'Espagnol à Bercy en 2015 (7-6 7-6)... En quart de finale, le Suisse retrouverait alors Jo-Wilfried Tsonga ou Jan-Lennard Struff avant de défier«Sascha» ou «La Monf» dans le dernier carré.

Rien d'insurmontable avant notre scénario rêvé de dimanche.

Jérémy Santallo

Ton opinion