Coupe Davis: Stan Wawrinka fera l'impasse sur le 1er tour

Publié

Coupe DavisStan Wawrinka fera l'impasse sur le 1er tour

L'absence de Roger Federer pour ce premier tour a, bien sûr, compté dans sa réflexion.

Stan Wawrinka a très de rendez-vous importants en 2016 pour être présent au premier tour de la Coupe Davis.

Stan Wawrinka a très de rendez-vous importants en 2016 pour être présent au premier tour de la Coupe Davis.

Keystone

Stan Wawrinka ne disputera pas le premier tour de la Coupe Davis qui opposera la Suisse à l'Italie en mars prochain à Pesaro. Il a fait part de sa décision à Melbourne.

Ce choix n'a rien d'une surprise. «Jouer sur terre battue à cette période de l'année, qui est de surcroît une année olympique, est... difficile», s'est justifié le Vaudois. L'absence de Roger Federer pour ce premier tour a, bien sûr, compté dans sa réflexion. Les deux héros de Lille auront peut-être l'envie de revenir dans l'équipe pour le barrage de septembre afin de se donner une chance de gagner à nouveau la Coupe Davis en 2017.

Mais dans l'immédiat, Stan Wawrinka nourrit une autre ambition tout aussi légitime: la conquête d'un deuxième titre à Melbourne. «J'aborde cette quinzaine en confiance, a-t-il assuré. J'ai mené la préparation que je souhaitais. J'ai gagné dimanche dernier à Chennai. Quel que soit le label du tournoi, brandir un trophée représente toujours quelque chose de spécial.»

Avec Raonic et Nadal

Le Vaudois n'ignore rien de la difficulté de la tâche qui l'attend avec la présence dans son quart de tableau de Milos Raonic et de Rafael Nadal. «C'est toujours sympa de regarder un tableau, de voir qui joue contre qui et qui pourra jouer contre qui, a-t-il relevé. Mais très vite, seul compte le premier match.»

Une rencontre qui l'opposera mardi à Dmitry Tursunov. «Il revient sur le Circuit après une longue absence, a-t-il précisé. J'ai livré deux matches difficiles contre lui par le passé. C'est un joueur qui cherche sans cesse le coup gagnant. Il conviendra donc d'être vigilant.»

Mais un homme qui n'a plus gagné un match dans un tournoi du Grand Chelem depuis Roland-Garros 2014 a-t-il vraiment les moyens d'inquiéter le joueur qui passe pour être le seul capable de priver Novak Djokovic d'un sixième titre à Melbourne ? Il est difficile de le croire.

(si)

Ton opinion