Ski nordique: Stefan Kraft remporte la Coupe du monde

Publié

Ski nordiqueStefan Kraft remporte la Coupe du monde

Simon Ammann a bouclé la saison internationale à Planica sur un 21e rang. Une année à oublier pour lui.

Stefan Kraft a atterri à 250 m.

Stefan Kraft a atterri à 250 m.

Keystone

Stefan Kraft a remporté le dernier concours de la Coupe du monde de la saison à Planica et s'est assuré la victoire finale au classement général. L'Autrichien ne pouvait être théoriquement encore rattrapé que par Kamil Stoch, qui a finalement terminé cinquième. Mais le Polonais doit reconnaître la supériorité momentanée du sauteur de Salzbourg.

Le saut de dimanche n'a finalement été disputé que sur une manche dans des conditions encore bonnes. Kraft a atterri à 250 m pour fêter sa huitième victoire de la saison. Il s'est imposé avec 8.1 points d'avance sur l'Allemand Andreas Wellinger. Le troisième rang est revenu à l'inoxydable Japonais Noriaki Kasai. Simon Ammann a bouclé la saison internationale sur un 21e rang (220 m).

Kraft, qui est le premier Autrichien depuis Gregor Schlierenzauer en 2013 à remporter le classement général de la Coupe du monde, succède à Peter Prevc. Il a vécu une folle saison avec deux médailles d'or aux Mondiaux de Lahti, le record du monde de vol à skis (253,5 m) à Vikersund, la victoire dans le nouveau circuit Raw-Air-Tour en Norvège et le classement général du vol à skis. Il est incontestablement l'homme de la deuxième moitié de l'hiver.

Seul le double champion olympique Stoch lui a piqué la victoire dans la Tournée des quatre tremplins. Il est vrai que Kraft était tombé malade après le premier concours à Oberstdorf.

Insuffisant pour Ammann

Kraft est souvent comparé avec le dominateur du ski alpin, Marcel Hirscher, qui vient comme lui de Salzbourg. Les deux ont grandi ensemble quand ils étaient petits, sont devenus double champion du monde cet hiver et ont remporté le grand trophée de cristal. Kraft a amassé près de 300'000 francs de primes sur les épreuves tout au long de la saison.

Simon Ammann a terminé au 29e rang du classement général de la Coupe du monde. Ce résultat est insuffisant pour le Saint-Gallois - il avait encore terminé au 15e rang l'an dernier malgré ses faiblesses à l'atterrissage. Mais le quadruple champion olympique a montré une nette progression ce dernier mois. A 35 ans, il voudra prendre cet élan pour disputer sa sixième saison olympique. «Je vais me rendre plus tôt sur le tremplin d'Einsiedeln que les années passées», explique le sauteur alémanique.

Le leader de l'équipe de Suisse estime qu'il se trouve dans une meilleure situation qu'au printemps 2016 bien que les résultats soient actuellement un peu plus mauvais. Il a une stratégie claire de la direction qu'il veut choisir dans le domaine du matériel et des autres affaires. «Il y a une année, tout tournait en rond», exprime-t-il.

Un regard sur la concurrence lui a fait prendre conscience de la valeur des performances. «Le top 30 est devenu beaucoup plus difficile à atteindre que par le passé.»

(ats)

Ton opinion