Cyclisme - Stefan Küng: «J’aimerais porter le maillot jaune au moins une fois»
Actualisé

CyclismeStefan Küng: «J’aimerais porter le maillot jaune au moins une fois»

Le Thurgovien de 27 ans sera l’un des favoris du prologue d’Oron, qui ouvre le Tour de Romandie, mardi. La pluie annoncée cette semaine le ravit.

par
Sylvain Bolt
Lors du dernier Tour de Romandie en 2019, Stefan Küng s’était imposé dans les rues de Morges. 

Lors du dernier Tour de Romandie en 2019, Stefan Küng s’était imposé dans les rues de Morges.

AFP

Vainqueur de son premier tour à étapes, mi-avril au Tour de Valence, Stefan Küng va se lancer sur le prologue d’Oron avec une grosse confiance. «J’ai gagné une étape à chacune de mes participations sur le Tour de Romandie, mais encore jamais de chrono, sourit celui qui portera son maillot de champion de suisse du contre-la-montre et de la course en ligne. Mais mon ambition au général sera limitée, car le profil de ce tour et le plateau de coureurs présents n’ont rien à voir avec celui gagné à Valence.»

Pour illustrer ses propos, le Thurgovien compare les montées finales des étapes reines de montagne des deux tours en question. «La dernière bosse du Tour de Valence, c’était seize minutes d’ascension. Samedi, la montée sur Thyon 2000 durera une heure. Non, je vous rassure, j’ai toujours le même gabarit et je ne suis pas devenu un grimpeur!»

Le jaune après le vert

Devant l’écran, le coureur de la Groupama-FDJ préfère pointer son compatriote Sébastien Reichenbach, assis à ses côtés, dans l’optique du général. «Je me suis préparé pour le prologue d’Oron. Je connais parfaitement le parcours et c’est toujours plus facile d’arriver avec le bon momentum sur une épreuve, souligne Stefan Küng. J’ai déjà revêtu le maillot vert mais j’aimerais bien porter le maillot jaune du Tour de Romandie au moins une fois.»

«J’ai gagné une étape tous les deux ans. J’espère maintenir cette série. Les gens comptent sur moi au Tour de Romandie!»

Stefan Küng

Le contre-la-montre final de dimanche à Fribourg offrira une autre opportunité de briller au Suisse. «Je n’ai pas encore pointé une autre étape en particulier, mais si de la neige est annoncée un jour, il faudra compter sur moi, se marre le coureur. J’ai gagné une étape tous les deux ans (2015, 2017, 2019). J’espère maintenir cette série en 2021. Les gens comptent sur moi au Tour de Romandie

Votre opinion