Football: Stefan Lehmann agresse un chef matériel
Publié

FootballStefan Lehmann agresse un chef matériel

L’ancien gardien du FC Sion et de l’équipe de Suisse a perdu son sang froid. Une plainte pénale lui pend au nez.

par
Sport-Center

C’est le genre d’images que personne n’aime voir. Lors du match entre Cham et Bellinzone, deux équipes de Promotion League, Stefan Lehmann (56 ans) s’est illustré par un comportement violent, comme le rapporte Ticino News. Celui qui est aujourd’hui l’entraîneur des gardiens du club zougois s’en est pris au chef matériel tessinois.

Alors que la ballon était sorti du terrain, et qu’il avait fini sa course dans un tonneau en plastique, l’ancien portier de l’équipe de Suisse (18 sélections) a perdu son sang-froid. Jugeant que le chef matériel tessinois tardait à récupérer le cuir, le mythique gardien du FC Sion a violemment poussé le dénommé Matteo Ondei.

Sept points de suture

Ondei, dans sa chute, allait heurter une rambarde métallique et s’ouvrir l’oreille. S’en suivait une grande bousculade où Stefan Lehmann allait assez logiquement être pris à partie par les joueurs tessinois. Transféré à l’hôpital, Matteo Ondei devait recevoir sept points de suture. Ce n’est que tard dans la nuit qu’il pourra regagner son domicile, après avoir notamment passé un IRM.

Franc fou d’avoir été agressé de la sorte, le chef matériel tessinois a d’ores et déjà déclaré qu’il allait porter plainte. Il aurait mis son avocat pénaliste sur le coup.

«J’ai terriblement honte»

«J'ai terriblement honte de moi, a expliqué Lehmann après coup, joint par Blick. Je n'ai aucune idée de ce qui m'a pris. Je ne peux absolument pas expliquer mon comportement. C'était une énorme erreur, complètement stupide. Je ne me connais pas comme ça, ce n’est pas moi. Je n'ai pas fermé l’oeil de la nuit, je cherche encore une explication.»

Si Stefan Lehmann entend présenter ses excuses à Matteo Ondei, pour qui sait recoller les pots cassés, Bellinzone a déjà signalé l’incident à l’ASF. Une sanction devrait logiquement tomber.

Votre opinion

20 commentaires