Tennis: Stefanos Tsitsipas élimine Daniil Medvedev

Publié

TennisStefanos Tsitsipas élimine Daniil Medvedev

Le Grec s’offre un premier succès au bout d’un match fou (6-3, 6-7, 7-6). Il jouera sa place en demi-finale vendredi face à Rublev.

par
Mathieu Aeschmann
Stefanos Tsitsipas a dû batailler pour s’imposer.

Stefanos Tsitsipas a dû batailler pour s’imposer.

AFP

Stefanos Tsitsipas s’est offert le droit de disputer un quart de finale du Masters vendredi face à Andrey Rublev. Et pour y parvenir, le Grec a emprunté le chemin le plus tortueux possible, laissant échapper trois balles de match aux confins d’un somptueux tie-break du deuxième set (11-13) avant de revenir d’un break de retard dans la manche décisive pour finalement dégoûter Daniil Medvedev 6-3 6-7 7-6.

Ce succès, Stefanos Tsitsipas (ATP 3) l’a dans un premier temps construit vers l’avant et autour de deux atouts déclinés à la perfection. D’abord, sa première balle de service, frappée le plus souvent à l’extérieur pour exploiter la position de retour très reculée de Medvedev (le slice sur le coup droit, du côté «égalité», à fait un malheur). Ensuite, une qualité de première volée rendue constante par sa volonté de suivre souvent son service au filet. Dans le public, Mark Philippoussis, son conseiller, pouvait prendre «papa Apostolos» à témoin et valider cet élan.

Seulement Daniil Medvedev (ATP 5) n’aime pas perdre. Et encore moins face à Stefanos Tsitsipas, avec qui il ne partage à peu près rien. Alors le Russe s’est accroché, avec l’aide de sa formidable première balle. Et un autre match débuta, totalement incertain; à l’image de ce tie-break du deuxième set à la dramaturgie magnifique.

Soudain propulsé dans la peau du miraculé, le champion de l’US Open 2021 sembla en tirer un avantage psychologique décisif. Mais au moment de servir pour le match (5-4), Daniil Medvedev retomba dans les travers de sa saison. Une poignée de fautes directes et quelques invectives vers son clan plus tard, il se retrouvait embarqué dans un tie-break qu’il déjoua totalement (1-7). Frustré, impuissant et éliminé. En face, Stefanos Tsitsipas pouvait lever les bras: il est toujours en course pour un second titre parmi les Maîtres.

Ton opinion