Publié

Oh gosh!Stéphane Bern bientôt épinglé par la reine d'Angleterre

Stéphane Bern sera fait chevalier de l'Empire britannique lors du prochain voyage de la reine Elizabeth II. Il a confié son émotion.

par
LeMatin.ch / Cover Media
AFP

C'est un hommage rare et précieux que recevra Stéphane Bern le 6 juin prochain. A l'occasion du voyage de la reine d'Angleterre en France, celui pour qui les monarchies européennes n'ont pas de secret sera fait Chevalier de l'ordre de l'Empire britannique.

Depuis qu'il a reçu la lettre de l'ambassadeur lui annonçant cet honneur Stéphane Bern ne s'en est toujours pas remis. «Oh mon Dieu… Je suis honoré, flatté, fier et ému, confie-t-il à France Dimanche. D'autant plus que c'est une double rareté. Elle ne décore jamais à l'étranger, et très rarement une personnalité non-britannique. Quelle pression!» Pour cet événement, il sera accompagné de son père ainsi que de trois autres membres de sa famille.

En matière de décorations très officielles, l'animateur affiche une jolie collection, Luxembourg, Monaco, Belgique… Il ne lui manque que la France! «Nul n'est prophète en son pays», commente-t-il avant d'ajouter sans rancune: «Ce n'est pas grave». Ce moment entre Elizabeth II et Stéphane Bern s'annonce toutefois plein de complicité puisque les deux personnages se sont déjà rencontrés cinq fois, et ont même pris le thé ensemble. «C'est une sorte de grand-mère merveilleuse qui s'intéresse à vous. Je me sens assez à l'aise avec elle», assure-t-il.

Quand bien même il sera décoré, l'animateur refuse de se convertir tout à fait, et pas question de l'appeler Lord Bern… «Vous me voyez devenir d'un coup Lord Bern? Ce serait ridicule», précise-t-il. Ce qui intéresse avant tout l'animateur c'est la reconnaissance de son travail, et de sa carrière. «Etre décoré par la reine d'Angleterre, c'est une sorte de Graal, d'aboutissement dans mon parcours. Cela fait 30 ans que je défends les monarchies», déclare Stéphane Bern.

Ton opinion