Automobilisme – Stéphane Peterhansel a déjà (quasi) tout perdu
Publié

AutomobilismeStéphane Peterhansel a déjà (quasi) tout perdu

Le Français de 56 ans, quatorze fois vainqueur du Dakar à moto ou en auto, a eu un accident dès la première étape, dimanche, en Arabie saoudite.

La détresse de Stéphane Peterhansel en une image.

La détresse de Stéphane Peterhansel en une image.

AFP

Le Qatarien Nasser Al-Attiyah (Toyota) s’est imposé en auto sur la première spéciale du Dakar 2022, dimanche, à Ha’il, avec plus de 12 minutes d’avance sur le Français Sébastien Loeb (Prodrive).

Cette boucle de 333 km au nord de l’Arabie saoudite a été le théâtre de grosses difficultés de navigation pour de nombreux concurrents sur tous les véhicules, occasionnant des écarts déjà importants.

Stéphane Peterhansel, multiple lauréat en moto (6) puis en auto (8), a perdu beaucoup de temps, obligé d’attendre son assistance pendant plusieurs heures après avoir arraché la roue arrière gauche de son buggy Audi hybride. Il était deuxième au moment de l’accident.

Stéphane Peterhansel (à gauche) et son copilote Edouard Boulanger.

Stéphane Peterhansel (à gauche) et son copilote Edouard Boulanger.

AFP

Sanders confirme

L’Australien Daniel Sanders (KTM) a lui remporté la première spéciale en moto et confirmé sa performance sur le prologue de la veille.

Sanders a devancé de 2 minutes 07 le Chilien Pablo Quintanilla (Honda) et de plus de huit minutes le champion du monde autrichien Matthias Walkner (KTM), suivi par le jeune Américain Mason Klein, un débutant de 20 ans, lui aussi sur KTM.

Plusieurs coureurs se sont égarés en cherchant un point de passage au kilomètre 261, provoquant des écarts déjà importants: le vainqueur de l’édition 2021, l’Argentin Kevin Benavides (KTM), a été relégué à plus de 30 minutes.

(AFP)

Votre opinion