Hippisme: Steve Guerdat: «Comme un rêve de gosse»

Publié

HippismeSteve Guerdat: «Comme un rêve de gosse»

Le Jurassien ne cesse d'impressionner à cinq mois des JO de Tokyo avec son cheval Victorio des Frotards: samedi, il a remporté pour la 1re fois le Grand Prix 5 étoiles du Jumping international de Bordeaux.

par
Sport-Center/AFP
Guerdat a fait presque aussi bien que "son" HC Ajoie dimanche dernier...

Guerdat a fait presque aussi bien que "son" HC Ajoie dimanche dernier...

Keystone

«L'année dernière, j'ai dit que je reviendrai chaque année jusqu'à ce que je gagne le Jumping de Bordeaux, alors aujourd'hui c'est un jour très spécial pour moi». Guerdat n'a pas caché son émotion après avoir remporté une épreuve qui lui avait toujours échappé.

Devant une arène comble - soit 7500 spectateurs -, le Suisse s'est imposé en barrage en un temps canon de 30''82 pour franchir sans faute les 8 obstacles. Il a devancé deux autres cavaliers, auteurs également d'un sans faute: l'Allemand Daniel Deusser, victorieux en 2019 (31''59 avec Jasmien v. Bisschop), et le Belge Niels Bruynseels (31''71 avec Ilusionata van't Meulenhof). Seuls neuf cavaliers sur les 39 partants du Grand Prix ont réussi à se hisser en barrage (en signant un sans-faute).

«Bordeaux fait partie de mes concours favoris depuis toujours, c'est un concours qui s'est toujours refusé à moi, ces 10, 12 dernières années je repartais très frustré le dimanche soir. Alors c'est comme un rêve de gosse», a souligné le Jurassien, qui a eu toutes les peines du monde à tenir son cheval lors de la remise des médailles.

Guerdat a désormais en ligne de mire le grand show à Las Vegas (15-19 avril) pour la finale de la Coupe du monde, qu'il a déjà remportée 3 fois (2015, 2016 et 2019). Il pourrait entrer dans l'Histoire en devenant le premier cavalier à réussir le quadruplé. De quoi animer encore plus l'athlète helvète avant les Jeux olympiques de Tokyo (24 juillet-9 août).

Ton opinion