Cyclisme: Steve Morabito, la tête et les jambes
Publié

CyclismeSteve Morabito, la tête et les jambes

Le champion de Suisse sur route vient d'annoncer qu'il quitterait le peloton fin 2019. Il n'a pas attendu pour préparer sa reconversion, en douceur et avec l'amour du vélo en toile de fond.

par
Stéphane Combe
Steve Morabito a attendu 35 ans pour fêter son premier titre national, et il compte bien arborer son maillot jusqu'au bout

Steve Morabito a attendu 35 ans pour fêter son premier titre national, et il compte bien arborer son maillot jusqu'au bout

Keystone

Sa carrière professionnelle a beau toucher à sa fin, Steve Morabito n'en demeure pas moins inarrêtable. Champion de Suisse sur route pour la toute première fois (c'était en juin dernier à Schneisingen), le coureur de 35 ans a annoncé cette semaine qu'il rempilait pour un an, dans sa toison rouge à croix blanche fort seyante.

Des couleurs suisses, et valaisannes, qui lui tiennent à cœur depuis longtemps. Capitaine de route dans la formation Groupama-FDJ, qu'il a contribué à rendre la formation la plus helvétique du World Tour (Stefan Küng et Kilian Frankiny rejoindront Sébastien Reichenbach et Steve Morabito en 2019), le Chorgue n'a pas encore rangé son vélo qu'il a déjà en vue sa reconversion.

Ambassadeur du tourisme valaisan

Jugez plutôt: président de la Fédération Cycliste Valaisanne (FCVs) depuis le début de l'année, parrain de la Cyclosportive des Vins du Valais, Steve Morabito ne compte pas ses heures pour promouvoir la petite reine dans son canton. Mieux que ça, il a même créé, avec Valais/Wallis Promotion, un tout nouveau «Cycling Pass» pour encourager le tourisme cycliste de sa région (voir ci-contre).

«Depuis toujours, ma motivation première est de m'entraîner dans ma région. Ici, on vit du tourisme. Et partout dans le monde, j'ai eu l'occasion de voir ce qui se fait pour promouvoir le vélo. La Suisse est encore à la traîne alors qu'une région comme le Valais est extrêmement propice au vélo», dit-il, conscient que ses contacts peuvent aider à créer une communauté.

Une quatorzième et dernière saison

S'il reconnaît que son engagement sur tous les fronts n'est pas toujours simple (il est aussi jeune papa), Steve Morabito a tenu à rouler une dernière saison parmi les professionnels. «Je me suis senti un peu mitigé quant à cette saison 2018 et je ne voulais pas finir ainsi, d'autant plus avec mon superbe maillot de champion national.»

Une quatorzième saison chez les professionnels lui permettra de boucler la boucle au cœur du peloton. Avant un destin plus ambitieux encore, comme par exemple un poste à l'UCI? «Aujourd'hui, je profite de mon réseau pour faire profiter les jeunes. Je suis là pour transmettre ce que j'ai pu apprendre.» Son destin hors route, en tout cas, semble déjà tout tracé. Et jamais loin de sa chère bicyclette.

Le cycling pass, c'est quoi?

Lancé par Steve Morabito, Jonathan Fumeaux (champion de Suisse 2016, aujourd'hui retraité) et Guillaume Bourgeois (spécialiste de l'optimisation de performance), le Cycling Pass permet de bénéficier de réductions auprès d’une trentaine de partenaires en Valais et en Suisse romande, comme des hôtels, restaurants ou magasins, à hauteur de 15 à 50%.

Votre opinion