Suède: Stockholm: l'auteur de l'attentat battu en prison
Publié

SuèdeStockholm: l'auteur de l'attentat battu en prison

Rakhmat Akilov s'est fait rouer de coups par un autre détenu. La police a confirmé cette attaque, sans autre précision.

1 / 60
Le demandeur d'asile ouzbek qui a revendiqué l'attentat ayant fait cinq morts en avril 2017 à Stockholm a assuré mardi devant la Cour vouloir se venger des interventions de la Suède contre «le califat». (Mardi 20 février 2018)

Le demandeur d'asile ouzbek qui a revendiqué l'attentat ayant fait cinq morts en avril 2017 à Stockholm a assuré mardi devant la Cour vouloir se venger des interventions de la Suède contre «le califat». (Mardi 20 février 2018)

Keystone
Le procès d'un demandeur d'asile ouzbek radicalisé, jugé pour avoir tué cinq personnes en avril 2017, à Stockholm, au volant d'un camion volé, s'est ouvert dans la capitale suédoise. Ci-contre, le terroriste fuyant après son forfait. (Mardi 13 février 2018)

Le procès d'un demandeur d'asile ouzbek radicalisé, jugé pour avoir tué cinq personnes en avril 2017, à Stockholm, au volant d'un camion volé, s'est ouvert dans la capitale suédoise. Ci-contre, le terroriste fuyant après son forfait. (Mardi 13 février 2018)

Keystone
Le demandeur d'asile ouzbek qui a revendiqué l'attentat au camion-bélier ayant fait cinq morts en avril 2017 à Stockholm voulait «écraser des infidèles», a indiqué l'accusation. (Mardi 30 janvier 2018)

Le demandeur d'asile ouzbek qui a revendiqué l'attentat au camion-bélier ayant fait cinq morts en avril 2017 à Stockholm voulait «écraser des infidèles», a indiqué l'accusation. (Mardi 30 janvier 2018)

AFP

L'auteur de l'attentat au camion-bélier de Stockholm qui a fait cinq morts en avril 2017 a été attaqué par un de ses codétenus dans l'établissement pénitentiaire où il purge une peine de prison à vie, a révélé jeudi la télévision publique suédoise SVT. Les faits se sont produits le 2 août dans une prison de haute sécurité à Kumla, à l'ouest de Stockholm.

Selon les autorités, un détenu de 24 ans est parvenu à pénétrer dans la cellule de Rakhmat Akilov, 40 ans, avant de fermer la porte et de le rouer de coups, a rapporté SVT, qui parle d'un acte de «vengeance».

Aucune information concernant son état de santé n'a été divulguée. La police a confirmé cette attaque, sans autre précision. Les deux détenus ont été placés en cellule d'isolement, d'après la chaîne de télévision suédoise.

Akilov, un Ouzbek demandeur d'asile débouté et radicalisé qui avait lancé un camion de livraison dans une rue piétonne bondée de la capitale suédoise, a été condamné en juin à la prison à vie. En pratique, les condamnés à la peine la plus sévère du code pénal suédois effectuent en moyenne 16 ans de prison.

Le tribunal spécial de la capitale chargé des dossiers terroristes, suivant les réquisitions du parquet, avait également prononcé son expulsion à sa sortie éventuelle de prison, assortie d'une interdiction définitive du territoire.

Arrêté quelques heures après les faits le 7 avril 2017, il a affirmé au cours de son procès avoir reçu le feu vert de représentants du «califat islamique» autoproclamé en Irak et en Syrie pour effectuer une opération suicide dans la capitale suédoise.

Il a prêté allégeance au groupe Etat islamique (EI) avant la tragédie mais l'EI n'a jamais revendiqué cet attentat qui a coûté la vie à trois Suédoises, dont une fillette, ainsi qu'un Britannique et une Belge.

La Suède n'avait jusque-là été visée qu'une seule fois par un attentat: en décembre 2010, un homme avait mené une attaque suicide à la bombe, dans le centre de Stockholm. Il avait trouvé la mort mais n'avait que légèrement blessé des passants.

(AFP)

Votre opinion