Publié

SantéStop au vaccin contre le cancer de l'utérus

Le Gardasil revient sur le devant de la scène. Michèle Rivasi, députée européenne écologiste, demande un moratoire sur ce vaccin contre le cancer du col de l’utérus. Pourquoi une demande aussi radicale?

par
Cléa Favre
Keystone

Selon l’élue, le vaccin poserait des problèmes en termes d’efficacité et de risques pour les femmes qui développeraient des maladies invalidantes. Et ce, alors qu’il existe une alternative pour la prévention de ce cancer: le dépistage par frottis. Pour exiger l’arrêt de ce vaccin, Michèle Rivasi s’appuie sur les travaux de deux chercheurs de l’Université de Colombie-Britannique (Canada). Ces derniers, Lucija Tomljenovic et Christopher Shaw, ont pu notamment constater que le Gardasil affectait le système nerveux. Le vaccin comprend en effet des sels d’aluminium que l’on peut retrouver dans le corps après dix, voire vingt ans.

Votre opinion