Actualisé

TennisSuccess story sans fin

Aimé des foules, choyé des sponsors, Roger Federer reste une figure culte. Il a reçu deux nouvelles distinctions au Masters.

par
Christian Despont
Plus le temps passe et plus Roger Federer est apprécié par le public et les autres joueurs

Plus le temps passe et plus Roger Federer est apprécié par le public et les autres joueurs

Léon Neal, AFP

D’ordinaire, le trophée du fair-play est remis à des incapables méritants, mais définitifs. C’est une appréciation noble d’un point de vue moral, mais dégradante d’un point de vue sportif. Aussi Roger Federer aurait-il pu s’offenser que, en marge du Masters, la confrérie lui remette le trophée du fair-play, un prix de bonté et de courtoisie, au terme d’une année où, précisément, il n’a rien gagné en Grand Chelem.

Votre opinion