BOULETTE: Succession Hulot: Mike Horn a-t-il oublié qu'il est suisse?

Publié

BOULETTESuccession Hulot: Mike Horn a-t-il oublié qu'il est suisse?

«Remplacer Nicolas Hulot? Pourquoi pas!» lance l'aventurier dans «Le Parisien». Un journal qui ne s'est pas demandé si un Suisse pouvait être ministre français…

par
Renaud Michiels
Mike Horn s'est amusé avec l'idée de remplacer Nicolas Hulot. Mais il lui manque un passeport français.

Mike Horn s'est amusé avec l'idée de remplacer Nicolas Hulot. Mais il lui manque un passeport français.

Maxime Schmid / Le Matin

Un Suisse peut-il être ministre français? Bonne question. Mais Le Parisien ne se l'est pas posée. Mike Horn non plus. «Qu'Emmanuel Macron m'appelle!» balance en effet en souriant l'aventurier dans le quotidien français. Et d'expliquer qu'il a une réelle envie de s'engager en politique. «Après 30 ans d'expéditions, le temps est peut-être venu pour moi de faire bouger les choses.»

Mike Horn semble avoir des idées, même s'il sait pertinemment qu'il ne sera pas nommé. Surtout, il y a un hic. Pour remplacer l'ex ministre français de l'écologie Nicolas Hulot, il y a un pas qu'il ne peut incontestablement pas effectuer.

Un flou et une jurisprudence

Mike Horn est suisse et sud-africain. Mais n'a pas la nationalité française. Alors? Peut-on devenir ministre français sans être français? Libération s'était posé cette question en 2017, se demandant si Obama pourrait devenir ministre de Macron. La réponse n'est pas aussi évidente que prévu. «Le site Vie-publique.fr détaille les conditions pour être ministre mais ne précise pas si la nationalité française est nécessaire», écrivait le quotidien.

Un flou semble donc exister. Mais Libération le dissipait: «La jurisprudence laisse cependant penser que la nationalité française est nécessaire, la fonction de membre du gouvernement relevant de la souveraineté». Et de citer une décision du Conseil constitutionnel de 1998: «des fonctions inséparables de l'exercice de la souveraineté nationale ne sauraient être confiées à des personnes de nationalité étrangère». Voilà qui semble relativement clair.

Mike Horn à la place d'Hulot semble donc difficile à imaginer. L'aventurier devrait plutôt viser une place au Conseil fédéral.

Ton opinion