Pandémie - Suède: il fuit la quarantaine… à ski

Publié

PandémieSuède: il fuit la quarantaine… à ski

Un quinquagénaire a parcouru 40 kilomètres à skis pour rejoindre la Norvège par les montagnes sans se plier aux contraintes sanitaires. En difficulté, il a été secouru par un éleveur de rennes.

par
Laura Juliano
Photo d’illustration

Photo d’illustration

Pixabay

Un quinquagénaire qui séjournait dans un hôtel en Suède a tenté de rentrer en Norvège sans passer par la douane afin d’éviter la quarantaine obligatoire.

Il était hors de questions pour cet homme de s’enfermer entre quatre murs durant 10 jours, comme l’exige la loi norvégienne pour les nouveaux arrivant sur le territoire.

Le Norvégien a décidé de prendre la poudre d’escampette et de filer en douce direction la frontière sur ses skis à travers les montages, rapportent nos confrères de Midi Libre.

Sauvé par un éleveur de chèvres

Empêtré sur un secteur difficile en haute montagne au bout de 25 kilomètres, il a été sauvé une première fois par un éleveur de Rennes qui a pris soin de l’homme épuisé avant de le confier à deux pêcheurs situés à quelques kilomètres, au bord du lac Essandsjø. C’est là que les secours ont retrouvé le fuyard qui aurait parcouru un total de 40 kilomètres.

«Il voulait rentrer en Norvège pour chercher des papiers, pour ensuite retourner en Suède où il a un chantier en cours. Mais pour éviter la quarantaine il a décidé de franchir la frontière à travers les montagnes», a expliqué à l’AFP Trond Helge Rønning, de l’organisation de secours Norske Folkehjelp.

Rattrapé par son sort

L’homme a été remis à la police pour violation des règles sanitaires du Covid-19. Bien qu’il soit un citoyen norvégien, il aurait effectivement comme tout le monde dû présenter un test négatif et rester 10 jours en quarantaine à l’hôtel, sauf en cas de déplacement essentiel.

En fin de compte, il aurait bien fait de rester au chaud dans le premier établissement. Rattrapé par son sort, le quinquagénaire épuisé effectue en ce moment même sa quarantaine dans un autre hôtel environnant en attendant d’être entendu en vue des poursuites.

Ton opinion

2 commentaires