Publié

CoronavirusMolecular Partners teste sur l’homme son traitement du Covid-19

Le laboratoire zurichois lance la phase 1 de son traitement basé sur une protéine qui pourrait neutraliser le coronavirus. Novartis prendra en charge les phases 2 et 3.

Huit volontaires en bonne santé ont reçu le traitement dans le cadre d’une étude de phase 1. (image d’illustration)

Huit volontaires en bonne santé ont reçu le traitement dans le cadre d’une étude de phase 1. (image d’illustration)

KEYSTONE

Molecular Partners a débuté les essais cliniques avec son traitement MP0420 (ensovibep), une injection sous-cutanée qui pourrait s’avérer efficace à la fois pour traiter et prévenir le Covid-19, a annoncé lundi le laboratoire zurichois. Huit volontaires en bonne santé ont reçu le traitement dans le cadre d’une étude de phase 1.

Cette première étude est menée au Royaume-Uni et a pour objectif d’évaluer notamment l’innocuité et la tolérabilité du MP0420 sur un total de 24 volontaires.

Le MP0420 «dispose du potentiel de traiter des patients contaminés et de protéger les populations à risque», a précisé le directeur médical de Molecular Partners, Nicolas Leupin, cité dans un communiqué.

Molecular Partners a reçu le soutien du groupe pharmaceutique Novartis. La multinationale rhénane réglera un versement initial de 20 millions de francs en liquide assorti d’une prise de participation à hauteur de 40 millions pour s’assurer les droits de développement avancés, de production et de commercialisation.

Molecular Partners demeurera responsable pour les essais cliniques précoces et intermédiaires sur ce traitement expérimental, pour lequel Berne a déjà passé précommande en août dernier. Novartis prendra le relai à partir de l’introduction en phase II.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!