Espagne - Suisse retrouvé avec un cadavre: c’était son grand amour
Publié

EspagneSuisse retrouvé avec un cadavre: c’était son grand amour

L’homme qui voyageait avec un mort à la place du passager a été remis en liberté.

Le véhicule accidenté du Suisse et de son compagnon défunt.

Le véhicule accidenté du Suisse et de son compagnon défunt.

Facebook

La semaine dernière, un Suisse de 66 ans avait été interpellé après un contresens sur l’autoroute puis un accident sur une route à une vingtaine de kilomètres de Gérone, en Catalogne. Stupeur: il y avait un cadavre sur le siège passager. Grâce aux médias catalans on connaît désormais l’histoire dans son entier.

Le défunt est également Suisse et avait 88 ans. Comme supposé, il s’agit bien du conjoint du conducteur – «El Diari de Girona» le présente d’ailleurs comme son mari. Après différentes versions, le conducteur a présenté le défunt comme son grand amour. Il a expliqué qu’il souffrait d’une maladie en phase terminale et que tous deux avaient décidé de faire un dernier voyage ensemble, en Europe.

C’est durant ce voyage que son compagnon serait décédé – une autopsie va être réalisée mais tout indique pour l’instant une mort naturelle liée à sa pathologie. Le couple s’est rendu en Italie puis est parti pour la France, l’Espagne, passant par Madrid puis la Galice, la région d’origine du conducteur. Selon «El Punt Avu», le conducteur se serait rendu en Galice dans l’espoir de retrouver une sœur et de lui demander de l’aide. Mais ça n’aurait pas fonctionné et il aurait décidé de rentrer en Suisse.

Simple interdiction de conduire

Le moment de la mort reste à déterminer. Face à la police, le Suisse de 66 ans aurait parlé de 2 à 3 semaines, selon la presse catalane. Mais les premiers éléments constatés et l’état du corps suggèrent plutôt quelques semaines supplémentaires, est-il précisé.

Le conducteur, manifestement en partie désorienté, aurait admis avoir agi «étrangement». À part son délit routier, la justice espagnole ne retient cependant pour l’instant rien contre ce Suisse. Il a été libéré après avoir été interrogé à La Bisbal dEmpordà. Il a seulement l’interdiction de conduire sur le territoire espagnol «par mesure de précaution».

Il semble qu’il va rester sur place pour pouvoir organiser les obsèques de son amoureux défunt après l’autopsie. Le couple vivait à Zurich, selon nos informations.

(R.M)

Votre opinion