Actualisé 02.07.2020 à 17:34

Covid-19Super-propagation à Olten: près de 340 personnes en quarantaine

Un nouveau foyer de contamination survenu dans un club de la ville soleuroise a entraîné l'isolement de 35 personnes supplémentaires.

Pixabay - image d'illustration

La super-propagation du coronavirus survenue le week-end dernier à Olten (SO) a entraîné la mise en quarantaine d'au moins 35 personnes supplémentaires. Le propagateur a notamment infecté des clients d'un club et d'un restaurant. Au total, quelque 340 personnes se trouvent désormais en quarantaine dans ce cas.

Le service soleurois de traçage des contacts a pu joindre 13 nouvelles personnes s'étant trouvé à la même table que le super-propagateur sans pouvoir se tenir à une distance minimale de 1,5 mètre, indique jeudi la Chancellerie d'Etat du canton. Elles sont mises en quarantaine, de même que 22 personnes se trouvant dans l'environnement professionnel du super-propagateur.

Lié aux cas zurichois et argoviens

Mercredi, les autorités soleuroises avaient annoncé la mise en quarantaine d'environ 300 personnes suite à une série d'infections survenues au Terminus Club d'Olten. Testée positive mardi, la personne concernée a fréquenté différents bars, restaurants et clubs au cours du week-end.

Ce cas de super-propagation est indirectement lié à ceux survenus le week-end précédent dans une boîte de nuit à Zurich et un bar à Spreitenbach (AG). Le principal intéressé a été contaminé par un tiers dont l'infection remonte jusqu'à ces deux cas.

Contrôles stricts à Zurich et en Argovie

Le canton de Zurich a réagi en serrant la vis en matière de contrôle et d'enregistrement des identités à l'entrée des clubs, vérification comprise des numéros de téléphones portables. Le nouveau règlement annoncé mercredi entre en vigueur vendredi.

Les autorités de la ville de Zurich ont indiqué jeudi que la police municipale contrôlerait l'application du dispositif. Si les mesures se révèlent insuffisamment efficaces et que les cas d'infections dans les clubs continuent à se multiplier, la ville préconise leur fermeture.

Dans certains cas, les clubs prennent en partie les devants en ce sens. Deux boîtes de nuit zurichoise ont annoncé jeudi qu'elles resteraient fermées ce week-end pour enrayer la propagation du virus survenue dernièrement. Elles entendent rouvrir la semaine prochaine.

L'Argovie a annoncé, elle, que l'accès aux bars et aux boîtes de nuit nécessiterait à l'avenir la présentation d'une pièce d'identité. La grande majorité des 75 nouvelles infections recensées dans le canton depuis la mi-juin est liée aux cas de Spreitenbach et de Zurich. Dans 90% des cas, il s'agit de personnes originaires des Balkans, précise le ministre de la santé Jean-Pierre Gallati (UDC).

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!