Publié

MotocyclismeSupersport: le duel Aegerter-Krummenacher aura lieu

Dominique Aegerter, qui découvre cette année le championnat du monde supersport, trouvera sur sa route son compatriote Randy Krummenacher.

par
Jean-Claude Schertenleib
Randy Krummenacher lors de son triomphe il y a deux ans dans la catégorie supersport

Randy Krummenacher lors de son triomphe il y a deux ans dans la catégorie supersport

Sacré champion du monde supersport en 2019, le Zurichois Randy Krummenacher a connu une saison 2020 très particulière. Engagé avec son No 1 par MV-Agusta, Krummenacher a cassé son contrat après la première course en Australie, en découvrant notamment que sa moto n’était pas conforme aux règlements.

On le vit ensuite participer à différents tests en superbike, avant qu’on ne l’annonce en 2021 pilote officiel et de développement Triumph, dans le cadre du championnat britannique supersport. Tout cela est désormais du passé: Randy Krummenacher sera bien en mondial cette année, au guidon d’une Yamaha R6 alignée par le team néerlandais EAB Racing. Il sera du même coup un adversaire direct de Dominique Aegerter, qui portera lui également des couleurs bataves, celles de Ten Kate.

«Je peux enfin laisser derrière moi une phase difficile de ma carrière. La course m’a beaucoup manqué en 2020 et je me réjouis de pouvoir attaquer le championnat 2021…

Randy Krummenacher, champion du monde 2019 en supersport


Comment en est-on arrivé là? Le projet Triumph – dès 2022, la réglementation technique supersport sera modifiée et des motos de différentes cylindrées (600 cm3 actuellement) seront admises – était bien sûr tentant, l’usine britannique désirant développer sa nouvelle machine cette année en championnat d’Angleterre, avant de s’engager en mondial. Mais Randy Krummenacher, préoccupé par la situation sanitaire actuelle et craignant des complications importantes pour les nombreux voyages qu’il aurait dû effectuer vers la grande île, a vu son horizon s’éclaircir il y a quelques jours. Le team EAB, qui avait signé un accord avec le pilote néerlandais Bo Bendsneyder, a en effet perdu sa nouvelle recrue, Bendsneyder ayant trouvé une place en Moto2 aux côtés de Thomas Lüthi.

Du coup, Krummenacher, champion du monde 2019, devenait «la» solution de remplacement idéale: «Je peux enfin laisser derrière moi une phase difficile de ma carrière. La course m’a beaucoup manqué en 2020 et je me réjouis de pouvoir attaquer le championnat 2021 avec le numéro 21 qui m’avait permis d’obtenir le titre il y a deux ans», explique Krummenacher. Le premier affrontement Aegerter-Krummenacher est prévu fin avril, à Assen, patrie des deux équipes des Suisses.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
1 commentaire
L'espace commentaires a été desactivé

Gaaaaaz

01.01.2021 à 15:29

On se réjouit de voir courrir les deux Suisses