Australie - Sur Airbnb, elle refuse d’héberger un couple parce qu’il est vacciné
Publié

AustralieSur Airbnb, elle refuse d’héberger un couple parce qu’il est vacciné

Une hôtesse a recalé un couple d’Australiens, affirmant qu’ils risquaient de transmettre le Covid aux personnes non-vaccinées. Elle a été suspendue de la plateforme.

L’utilisatrice à l’origine de l’annonce a été suspendue d’Airbnb.

L’utilisatrice à l’origine de l’annonce a été suspendue d’Airbnb.

AFP

«Je n’accepte aucune personne vaccinée à cause des rapports d’effets indésirables»: la réponse donnée à Steve Carey et sa compagne, en quête d’un hébergement sur Airbnb, a été difficile à digérer.

C’est lors d’un séjour dans l’état de Victoria, en Australie, que le couple vacciné d’une dose anti-Covid s’est ainsi vu recalé. Une décision basée sur de biens fausses informations puisque d’après l’hôtesse, le vaccin serait susceptible de transmettre le virus aux personnes non-vaccinées. «J’ai bien peur que ce soit beaucoup trop expérimental à ce stade, et je dois protéger mes autres locataires, leur a notamment indiqué l’hôtesse. Je suis vraiment désolée de ce désagrément.»

Conditions générales

Selon «Newsweek», qui relate l’affaire, le couple a immédiatement signalé l’incident à Airbnb. Mais un employé de la plateforme leur a alors indiqué que les hôtes pouvaient en réalité refuser des utilisateurs en fonction de leur statut vaccinal étant donné qu’aucune règle ne l’interdit pour l’heure dans les conditions générales.

Steve Carey et sa compagne ont donc dû se résoudre à trouver un autre logement pour leur séjour. Mais leur plainte auprès d’Airbnb n’est pas restée sans réponse puisque au terme d’une enquête, l’hôtesse à l’origine de l’annonce a finalement été suspendue par la plateforme. «Il est important que chacun suive de près les consignes sanitaires officielles des autorités locales, alors que nous continuons tous à agir pour lutter contre le Covid-19», précise un porte-parole d’Airbnb auprès du «Guardian».

(J.Z)

Votre opinion